Le métier d’ARC, formation et prérequis

Article rédigé par la Société Pharmaspecific, spécialiste en recherche clinique

Le métier d’ARC, formation et prérequis

Tu veux devenir ARC et tu te demandes quelle formation réaliser pour y parvenir ? Tu es un peu perdu face aux différents moyens d’accéder à ce métier ? En effet, différents types de formations existent pour devenir ARC : formation privée, publique, intensive ou non, en apprentissage, assortie d’un stage… Pour t’aider, tu trouveras une liste des différentes formations qui existent et leurs caractéristiques.

Formation ARC

I. Les bases 

Pour devenir ARC, il faut, de préférence, des bases scientifiques: la plupart des ARCs ont une formation de médecine ou de biologie. Cependant, il est possible d’exercer ce métier avec une autre formation initiale. De bac +3 à bac +8, les ARCs ont, en général, un niveau bac+5. A savoir : ton expérience pratique primera sur ta formation.

Si tu travailles actuellement dans l’industrie pharmaceutique, tu as également la possibilité d’évoluer en faisant une formation d’ARC. Tu as plusieurs possibilités : la formation continue, si tu veux atteindre un niveau bac +5 par exemple ou un diplôme d’ARC.

Si tu as une grande expérience dans le domaine de la santé (en tant que technicien de laboratoire, infirmier, visiteur médical, …), tu peux te réorienter en obtenant un diplôme d’ARC.

II. Les Masters

Les masters s’adressent plutôt aux personnes qui sont en formation universitaire (orientation à la fin de la licence ou d’un M1 par exemple). Si ton entreprise pharmaceutique l’accepte, les masters sont également accessibles en formation continue, mais attention, les places sont souvent limitées.

Il existe plusieurs masters professionnels spécialisés dans la recherche clinique, nous avons décidé d’en présenter trois.

  • Master professionnel et recherche, biologie santé sciences du médicament, spécialité : essais cliniques et développement du médicament – Université de Poitiers

Prérequis :

Pour accéder au Master 1, tu dois avoir validé une Licence générale en adéquation avec la thématique du master, c’est-à-dire : physiologie, pharmacologie, biologie, …

Pour accéder au Master 2, tu dois avoir validé le M1 ci-dessus ou exceptionnellement un autre M1 dont le contenu est adapté à la poursuite en M2, ou la 5e année d’étude de pharmacie ou de médecine.

Stages/apprentissages :

  • 1er stage prévu au semestre 2 de M1 : 8 à 12 semaines
  • 2e stage prévu au semestre 2 de M2 : 18 à 24 semaines

Au programme :

En M1 : Génomique et Outils Bioinformatiques, Outils d’interprétation d’images biologiques, Epidémiologie, Environnement réglementaire et développement du Médicament, Pharmacologie et Toxicologie, Qualitologie et industries de santé, Anglais, Biostatistiques,

Programmation SAS, Physiopathologie Cellulaire expérimentale des Grandes Fonctions, Initiation au Data Management, Bases de Données Avancées et Applications, Physiopathologie clinique, du laboratoire au lit du malade et réciproquement.

M2 : Méthodologie des Essais Cliniques, Réalisation, Gestion et Réglementation des Essais Cliniques, Environnement des Essais Cliniques, Epidémiologie clinique, évaluative et Pharmaco-économie, Culture d’entreprise et communication, Anglais (TOIEC sur demande), Gestion de projet clinique.

Les matières enseignées sont variées et touchent à différents domaines : méthodologie, statistiques, … Ce master te permettra de travailler en tant qu’ARC, mais pas seulement. Le master t’offre la possibilité d’exercer différents types de métiers dans le domaine de la recherche et de l’économie de la santé. A toi de bien choisir tes stages afin d’acquérir l’expérience correspondant au métier que tu veux exercer.
Pour plus d’informations sur ce master, clique ici : Site de l’université de Poitiers

  • Master 1 Biologie Santé spécialité «Métiers de la santé associés à la recherche clinique » et Master 2 professionnel Evaluation Clinique des Essais Thérapeutiques – Université de Montpellier

Nota : Attention, il existe 2 Masters différents préparant au métier de la recherche clinique à Montpellier. Celui-ci semble plus axé “milieu hospitalier” que industrie.

Prérequis :

Pour accéder au Master 1, tu devras avoir validé une L3 de Sciences ou Ingénierie de la Santé, être psychologue clinicien ou avoir des études de Pharmacie ou de Médecine validées.

Pour accéder au Master 2, tu devras avoir validé le Master 1 “Métiers de la Santé appliqués à la recherche clinique” à l’Université de Montpellier ou un Master 1 de Biologie, être un professionnel de santé, médecin, pharmacien ou scientifique. Cette formation est également accessible dans le cadre d’une formation continue. Dans ce cas, tu dois être salarié d’une entreprise pharmaceutique.

Stages/apprentissages :

Ce master est entrecoupé de plusieurs stages :

  • 1 stage prévu au semestre 2 de M1.
  • 2 stages hospitaliers de 3 mois en M2 : présence en stage le matin et en cours l’après-midi.
    Les étudiants devront choisir ce stage en fonction de la spécialité dans laquelle ils voudraient s’orienter. Les stages se déroulent au CHU de Montpellier.
  • En deuxième partie d’année en M2 : un stage industriel de 6 mois. L’Université dispose de partenariats avec des laboratoires, des CRO et des associations.

Cette organisation te permettra de découvrir les différentes façons de travailler dans la recherche clinique : en hôpital ou en CRO/laboratoire.

Au programme :

M1 : Aspects technico-réglementaire et financiers – environnement santé, Anglais, Bases en droit en environnement Santé, Investigation toxicologique, Statistiques paramétrique et non paramétriques, Systèmes d’information et bases de données, Statistiques appliquées à la biologie, Initiative à l’entreprise et propriété intellectuelle

M2 : Management de projet, Planification opérationnelle, Analyse financière, Economie de la santé, Particularités des essais cliniques dans chaque spécialité médicale, méthodologie et biostatistique, conception de nouvelles thérapeutiques et évaluation clinique des biothérapies, …

Ce master forme à des professions telles que TEC, ARC, ARC coordonnateur, ARC manager, Responsable qualité, Responsable affaires règlementaires.

Pour plus d’informations sur ce master, clique sur les liens suivants :
Site de l’université de Montpellier
Site consacré au master 2
Le programme de 2015

  • Master 2 professionnel Coordinateur d’études dans le domaine de la santé – Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines

Prérequis :

Pour accéder à ce master, tu devras avoir validé un Master 1 de Biologie ou un diplôme équivalent. L’admission se fait sur dossier suivie par un entretien.

Stages/apprentissages :

Ce master est réalisé en apprentissage si tu as moins de 26 ans (âge limite pour établir un contrat d’apprentissage) ou pour quelques étudiants dans le cadre d’une formation continue. L’université dispose de partenariats avec des entreprises privées : laboratoires ou CRO ainsi que des services hospitaliers associatifs ou de l’AP-HP en Ile de France et ailleurs en France (Amiens, Dijon, Lille, Lyon, Montpellier).

L’alternance se déroulera de la manière suivante : 8 périodes de 2 semaines à l’université, espacées de 4 à 5 semaines en entreprise.

Au programme :

Médecine et Recherche clinique : Pathologies, méthodologie des essais cliniques, statistiques et bases de données, épidémiologie et santé publique, BPC et accréditation, formes galéniques, plan de gestion des risques.

Droit et éthique : français et européen dans le domaine de la santé et de la recherche biomédicale, Droit de la propriété intellectuelle et brevets, Droit, éthique et procédures légales : Ethics Committee, CNIL, CCTIRS », Ethique médicale et expérimentation sur l’homme.

Management et gestion de projet, Economie de la santé et recherche, Anglais (TOEIC sur demande), Connaissance de l’hôpital, Recherche de données pertinentes dans les dossiers médicaux.

Ce master te permettra de devenir ARC et ARC coordonnateur mais également d’exercer d’autres métiers de la recherche clinique, de l’évaluation économique ou contrôle-qualité, de la communication dans le domaine de la recherche clinique ou paramédicale et de la santé publique.

Pour plus d’informations sur ce master, clique ici : Site de l’université de Versaille-Saint-Quentin

Les masters t’offrent un niveau bac+5 qui pourra avoir un impact sur ton salaire (surtout dans les hôpitaux). Ils te permettront également d’évoluer en tant qu’ARC coordonnateur, chef de projet, responsable des affaires règlementaires, etc. Cependant, il est bien souvent nécessaire et conseillé de commencer en tant qu’ARC afin d’acquérir une expérience de terrain.

Master 1 et 2 professionnel Ingénierie de la santé “Management des Opérations Cliniques et Data Management” Sous-parcours Coordination des Essais Cliniques” – Université de Montpellier

Nota : Attention, il existe 2 Masters différents préparant au métier de la recherche clinique à Montpellier. Celui-ci est plus axé “management” et industrie.

Prérequis :

Pour accéder au Master 1, tu devras avoir validé une L3 de Sciences ou Ingénierie de la Santé, ou alors le faire en formation continue (tu dois être salarié d’une entreprise pharmaceutique).

Pour accéder au Master 2, tu devras avoir validé le Master 1 Ingénierie de la Santé ou un autre M1 scientifique donnant des bases en Biologie, Physico-Chimie, Biotechnologies, Biomatériaux, Chimie, Chimie des Biomolécules, Environnement santé. Tu peux également être un étudiant ayant validé la DFASP2 en pharmacie, la DFASM2 en médecine ou être Ingénieurs dans des disciplines biologiques, chimiques, biotechnologies, environnement, …etc…


Stages/apprentissages :

Ce master est entrecoupé de plusieurs stages :

  • M1 : Stage de fin d’année de 5 mois de début avril à fin août
  • M2 : Stage de fin d’études de 6 mois de début mars à fin août

Au programme :

M1 : Aspects réglementaires et financiers – qualité et sécurité, bases de données-épidémiologie et environnement santé, stratégie de développement produit de santé – gestion de projet et développement clinique, biotechnologie appliquée à la santé, langues vivantes et communication, Axes thérapeutiques, pharmacocinétique, Monitoring, logistique des essais cliniques, affaires réglementaires, BPC, Pharmacovigilance, Initiation au data management.

M2 : Gestion de projet de santé, contrôle de gestion et pilotage de performance, Management de la qualité et marketing. Management des opérations cliniques, affaires réglementaires, PV et marketing.

Ce master forme à des professions telles que ARC coordonnateur, ARC manager, Responsable qualité, Responsable affaires règlementaires, … Le master semble plus orienté pour te permettre d’accéder au métier de chef de projet. Tu peux envisager ce master afin d’évoluer rapidement aux postes de management de projet ou d’équipe. Il y a de forts partenariats avec l’industrie pharmaceutiques si tu veux travailler en CRO ou en laboratoire.

Pour plus d’informations sur ce master, clique sur les liens suivants :

http://ingenierie-sante.edu.umontpellier.fr/parcours-modm-coord-essais-cliniques/

III. Les autres formations

Les autres formations sont plus rapides que les masters (de quelques semaines à 1 an).  Cependant , tu es plus autonome que dans le cadre d’un master.

Le DIU FARC : Diplôme Inter-Universitaire “Formation Des Assistants De Recherche Clinique et des Techniciens D’études Cliniques”

Prérequis :

Les exigences varient selon l’université dans laquelle tu t’inscriras. Il faut, de préférence, avoir une expérience professionnelle dans le domaine de la pharmacie ou de la santé : infirmiers, techniciens de laboratoires, … Mais certaines formations sont également ouvertes à partir du niveau bac+2.

La formation est également ouverte aux personnes en formation continue.

Stages/apprentissages :

Le stage n’est pas obligatoire mais possible sur demande. Il est même vivement conseillé ! Lui seul te permettra d’acquérir une première expérience dans ce domaine si tu n’en as pas.

Au programme :

Sur 15 à 20 jours pendant 1 an (soit 1 jour/semaine, soit sous forme de sessions de 5 jours) :
Bases méthodologiques des essais cliniques, logistique et suivi des essais, Structure et organisation de la Recherche Biomédicale Publique et Privée, Bases générales de communication orale et écrite dans les essais, Pharmacovigilance, vigilance et gestion du risque dans les essais, gestion des centres de ressources biologiques, …

Le programme dépend également de l’université. Cependant, les bases du programme restent sensiblement les mêmes.

Frais d’inscription :

Les frais varient entre 450€ et 700€ pour une formation initiale selon l’université choisie.

Les universités qui dispensent ce diplôme sont : Paris VI, Paris VII, l’Unité Mixte de formation Continue en Santé Université d’Aix-MarseilleBordeaux II , Lyon I, Nantes (cours réalisés à Paris) et Strasbourg (cours dispensés à Strasbourg et Nancy).

Pour avoir plus d’informations sur ces formations, je t’invite à cliquer sur les liens correspondants à l’université qui t’intéresse.

Les formations privées :

Sup Santé :

Prérequis :

à partir d’un Bac +4 scientifique, Visiteurs médicaux avec 3 ans d’expérience professionnelle, Personnes en Formation continue.

Connaissances en Anglais et permis B.

Stage/apprentissage :

Stage pratique obligatoire de 4 à 6 mois.

Au programme :

Sur 3 mois : enseignement scientifique (Cardiologie, Urologie, Néphrologie,  Gastro-entérologie,  Hépatologie, Pneumologie, Cancérologie, Pharmacologie, Infectiologie, Endocrinologie, Psychiatrie) Enseignement professionnel : Terminologie, Recherche clinique et déroulement des études, BPC, L’Attaché de Recherche Clinique,  Les visites, Réglementation, L’Assurance qualité.

Certains cours sont en anglais.

Frais d’inscription : 4 000€

Pour plus d’informations sur cette formation, clique ici : Sup Santé

Clinact

Prérequis :

Bac +3 en science, formation initiale en santé ou première expérience significative.

Stage/apprentissage :

Pas de stage obligatoire mais possibilité de faire un stage en fin de formation.

Au programme :

Sur 1 mois : la Recherche Clinique : Réglementation française et internationale, Le métier d’ARC, La Gestion de projet et la méthodologie, Le monitoring clinique  sur site et à distance, L’apprentissage des e-Tools: eCRF, Générateur d’eCRF, CTMS, La pharmacovigilance et la matériovigilance, Impact de la recherche clinique dans le médicament et le dispositif médical face aux enjeux thérapeutiques actuels, Mise en place d’un essai clinique, gestion transversale d’un essai clinique.

Coût de formation : 2 730 €

Pour plus d’informations sur cette formation, clique sur le lien : Clinact 

Ces formations constituent une formation rapide et complète au métier d’ARC. De plus, elles proposent des stages qui te permettront d’acquérir ta première expérience en tant qu’ARC.

 

Le choix de ta formation pour devenir ARC s’orientera donc en fonction de ta formation initiale, de ton temps et de ton budget. N’hésite pas à discuter avec les responsables de formation pour faire ton choix en connaissance de cause. Privilégie les formations avec lesquelles tu auras la possibilité de faire un stage ou mieux, les formations en apprentissage. Toutefois, en cas de formation en alternance, prête attention au rythme d’alternance. En effet, le rythme peut parfois être contraignant et t’empêcher de suivre l’évolution d’un seul projet. Dans ce cas, tu travailleras sur différents projets selon les besoins de ton employeur.

Les recruteurs prêteront une grande attention à ton expérience pratique plutôt qu’à ta formation initiale (si expérience pratique il y a). Tu as toutes les clefs en main pour choisir ta formation et devenir ARC, maintenant, à toi de lancer !

Tu peux te rendre sur la page Facebook du « blog de la recherche clinique » et de « Pharmaspecific » et cliquer sur « j’aime » pour faire partie de notre cercle de professionnels.

Retrouve « Pharmaspecific » et « Vanessa Montanari »  sur LinkedIn pour avoir plus d’’actualités en recherche clinique en cliquant ici et ici

Retrouve nous également sur Viadeo en cliquant ici et ici

Tu peux également t’inscrire à la newsletter du blog, nous t’informerons des nouveaux articles dès qu’ils seront postés.

Pour en savoir plus sur la recherche clinique, je te recommande le mémento de la recherche biomédicale :


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais.

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

Nous n’avons  répertorié ici qu’une partie des formations existant en recherche clinique. Il s’agit ici, de formations que nous considérons comme reconnue et permettant une bonne insertion dans l’industrie pharmaceutique ou à l’hôpital. D’autres formations sont tout aussi valables. Cependant, nous ne pouvons pas vous donner d’informations sur ces autres formations car nous n’avons pas  de connaissances suffisantes sur leur fonctionnement et leur taux d’insertion pour les recommander.

Merci d'avoir lu cet article!

Pour aller plus loin, tu peux recevoir gratuitement tes guides

"Comment se former et trouver un emploi d'ARC?"

"Menez une étude clinique au succès"

ebooks_2018_photo.PNG
Recherches utilisés pour trouver cet article :formation arc,formation attache de recherche clinique,formation assistant recherche clinique,assistant recherche clinique formation,formation recherche clinique,infirmier de recherche clinique quel formation et ou,ingenierie et risque en recherche clinique,master recherche clinique,formation ARC travailler dans un CRPV,formation arc à distance

Sophie Hammer

Je suis Sophie Hammer, attachée de recherche clinique et chef de projet au sein de Pharmaspecific, depuis 3 ans. www.pharmaspecific.fr

More Posts

138 réflexions au sujet de « Le métier d’ARC, formation et prérequis »

  1. Vincent

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour votre blog qui est d’une grande qualité.
    Je candidate actuellement à plusieurs Masters dont les deux que vous citez à savoir :
    – Université de Poitiers –> parcours essais cliniques, médicaments et produit de la santé
    – Université de Montpellier–> parcours management des opérations cliniques et date management, sous parcours coordination des études cliniques

    J’aimerai savoir si vous avez des retours sur ces masters, leur réputation et/ou si l’un est “plus ” complet dans son enseignement.

    Merci d’avance

    Cordialement

    Vincent

    Répondre
  2. Sofiane

    Bonsoir, je vais commencer la formation d’arc session intense à formats d’ici 03 jours, quel conseil vous me donnez, et qsq je dois me préparer avant.
    Merci

    Répondre
      1. sofiane

        Bonsoir vanessa,

        Actuellement en formation d’attaché en recherche clinique en région Parisienne, nous souhaiterions établir un entretien d’une quinzaine de minutes, que ce soit avec un ARC hospitalier/TEC, une infirmière en recherche clinique ou un investigateur.

        Le thème du projet transversal que nous devons rendre d’ici à 11/07/2018 concerne l’hématologie, raison pour laquelle, je souhaiterais que vous m’aider un peu dans ce sens, ceci afin d’avoir un premier aperçu terrain de notre métier.

        L’entretien peut se faire par téléphone, Skype ou en face à face.

        Bien cordialement,

        Répondre
  3. Praticien

    Bonjour, je suis titulaire d’un master en biotechnologie microbienne. Et je souhaiterai faire un autre master (l’un de ceux cités au dessus) à l’université afin de travailler en tant que ARC. Est ce possible?

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,
      Tout à fait, c’est possible…vous pouvez aussi faire une école privée en 3 mois et rentrer dans le milieu du travail plus rapidement…

      Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
  4. Anonyme

    Bonjour,

    Je suis titulaire d’un diplôme de doctorat en médecine obtenu hors UE et je souhaite me réorienter vers la recherche clinique , j’ai fais le tour des formations possibles je reste cependant perplexe !

    Entre DIU fiec ou formation privée mon cœur balance, j’ai l’impression que le programme proposé par le DIU est plus complet que celui du privé cependant le stage obligatoire de 4 a 6 mois de SupSanté par exemple me semble être une bonne première expérience professionnelle a ne pas négliger.

    Ma question est la suivante quelle serait a votre avis l’option la plus adaptée a mon profil sachant que j’ai pas d’expérience en recherche ?

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Le DIU si vous privilégiez le travail dans le public et la formation privé pour le privé. Dans tous les cas, les deux formations sont bien.

      Merci

      Vanessa

      Répondre
  5. Anonyme

    Bonjour,
    Serait-ce possible que la formation Clinact ait changé de nom et soit devenu Formatis ?
    Merci de toutes ces informations !

    Répondre
  6. Anonyme

    Bonjour,
    Je suis actuellement en master 2 Qualité et Gestion des Risques en Santé et j’aurai aimé savoir si c’était possible pour moi d’accéder au métier d’ARC en suivant une formation après l’obtention de mon master ?
    Cordialement.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je pense que oui, la qualité est en prolongement du métier d’ARC. Il faudra tout de même faire un stage dans le métier en fin de formation pour vous faciliter l’accès.

      bon courage.

      Vanessa

      Répondre
  7. Marie

    Bonsoir,
    Je découvre depuis peu le métier d’ARC et je suis firtement interessee par celui ci. Je suis titulaire d’une licence de biochimie et exerce depuis 17 ans en tant qu’infirmiere en réanimation dans un hôpital public. J’ai occupé durant 4 ans le poste de coordinatrice des soins en réanimation. Aujourd’hui je souhaite me réorienter. Une formation ARC serait un plus il me semble pour accéder au domaine de la recherche clinique en tant qu’ARC. je suis toujours en poste en réanimation à ce jour et je souhaiterais savoir qu’elle est, selon vous, la meilleure option pour accéder à cette formation. Je peux prendre une disponibilité sur quelques mois mais une année complète me semble très compliquée… Je suis située sur Marseille .
    Quel organisme conseillez vous? Min profil peut il correspondre pour les recruteurs?
    Merci d’avance
    Elisabeth

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Les infirmières ont leur place à ce jour en recherche clinique. Pour les écoles, je te laisse regarder dans la rubriques “article” nous avons publié et répondu plusieurs fois à cette question ainsi que dans les commentaires.

      Merci

      Vanessa

      Répondre
      1. Elisabeth

        Bonjour Vanessa,
        Merci pour votre reponse.J’ai débuté une formation ARC en e learning chez Clinact.
        Elle a l’air très complète mais je me pose tout de même la question du manque d’expérience et de pratique en tant qu’ARC. Mon expérience d’infirmière est un atout mais je n’aurai aucune expérience de terrain en tant qu’ARC. Puis je malgré tout prétendre à un emploi en CRO? Je suis toujours en activite ; faire un stage est donc compliqué…trouver un emploi sans avoir fait un stage vous semble t’il faisable?me conseillez vous de quitter quand même mon emploi pour faire un stage?
        Merci d’avance

        Elisabeth

        Répondre
        1. Vanessa Montanari

          Bonjour,

          Je ne vous recommande pas de quitter votre emploi; Vous pouvez peut-être demander une disponibilité pour faire ce stage ou trouver un poste à l’hôpital. Cela me parait difficile de trouver en CRO sans stage ou expérience préalable.

          merci

          Vanessa

          Répondre
  8. Soufiane

    Bonjour,
    je tiens d’abord à vous remercier d’avoir mis ce blog à notre disposition.
    Je suis particulièrement intéressé par la formation ARC, néanmoins, j’aurais besoin d’être orienté vers un établissement grâce auquel j’aurai plus de chance d’avoir un CDI juste en post-formation. D’après mes modestes recherches sur internet, Sup Santé semble correspondre à mes attentes! (Je suis titulaire de trois diplômes, Master 2 en Biologie de la reproduction à l’université de Tours obtenu en 2015, Master 2 Zoonoses et environnement à l’université de Limoges obtenu en 2014, et diplôme de docteur vétérinaire à l’ENV d’Alger-Algérie obtenu en 2013).
    je vous saurais grès de bien vouloir m’aider à y voir plus clair.

    Cordialement.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Sofiane,

      La plupart des formations mènent à un CDI, je cite plusieurs écoles sur ce blog. Je vous laisse prendre connaissance. Vous pouvez vous rendre dans “articles” pour voir tous les articles concernant les écoles.

      Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je ne comprends pas bien la question. Nous avons des ARC dispositif dans notre entreprise et nous recevons bien ce type de candidature.

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  9. Inès

    Bonjour,

    Je trouve ce blog très complet ce qui permet d’avoir une bonne idée du métier d’ARC. Merci à vous.
    J’ai fait deux années en licence de biologie que j’ai validé. J’ai commencé une 3ème année de licence en biologie option microbiologie qui ne m’intéresse pas du tout. Je me demande ainsi si il est possible de rejoindre le DIU-FARCTEC avec mes 2 années de biologie validée ?
    Je vous remercie d’avance de votre réponse.

    Cordialement

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      En général, ils acceptent des personnes ayant déjà une expérience en recherche clinique, infirmière etc…il me semble. Je te recommande de faire au moins un Bac+4 avant de te lancer afin de ne pas perdre en employabilité.

      Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
  10. mathilde

    Bonjour,
    Je suis Ingénieure diplômée BAC+5 en biologie et je souhaite changer de voie et travailler en tant que chef de projets clinique. Je n’ai aucune expérience dans les études cliniques
    J’aimerais avoir des conseils pour mieux aborder et gérer mon changement. Conseillez-vous que je fasse un master ? est-il possible de le réaliser en alternance ? de même pour les formations privées ?
    De plus, est-ce que je dois passer spécifiquement par une formation et un poste d’ARC ou puis-je accéder directement à un poste de chef de projets ?
    Je vous remercie par avance

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Mathilde,

      Si tu n’as pas de temps à perdre, une formation privée sera très bien et en 3 mois, tu pourras chercher un stage! Si tu te débrouilles bien fin 2018, tu es ARC.

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  11. Amal

    Bonsoir.
    tout d’abord merci pour ce blog très riche et bien motivant pour devenir ARC.
    j’ai besoin d’aide svp et de précision.
    voilà, je suis visiteuse médicale depuis 10 ans, et suite a un plan social je souhaite faire une reconversion pour le métier d’ARC, sauf je ne sais pas si je correspond aux conditions d’admission??
    j’ai une maîtrise de Biologie ( bac+4) obtenu au Maroc et j’ai validé le titre de visiteuse médicale et mon niveau d’anglais est très scolaire.
    je compte faire anglais intensif avant de voir les écoles de formation ARC.
    que pensez vous? est ce que c’est faisable? les tests anglais pour la sélection???vous me conseillé quelle école?
    merci
    Amal

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je pense que ton profil peut intéresser. Si tu souhaites travailler rapidement, tu peux faire l’école Formatis. Ils sont présents et reconnus par l’industrie pharmaceutique. Il y a même des formations intensives pour rentrer plus vite dans le milieu.

      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre
  12. Nice

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce blog qui me motive à devenir ARC. Etant en M2 Sciences du Médicament, devrais-je compléter mon cursus scientifique par une formation privée ? Si oui laquelle me conseilleriez vous ? J’hésite car j’ai effectué un stage d’ARC de 2 mois en M1 et vais en réaliser un autre de 6 mois à partir de Janvier.

    Merci pour votre réponse et félicitations pour votre blog.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Mick, Si tu as des cours sur le métier d’ARC dans ta formation, ce n’est pas nécessaire. Il te sufffit de faire un deuxième stage en recherche clinique et tout sera OK.

      Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
        1. Myck

          Bonjour,

          J’ai cependant remarqué dans les offres d’emploi qu’il est souvent exigé d’avoir une formation complémentaire d’ARC en plus du cursus scientifique. Exemple :
          Profil : BAC+4 /BAC+5 Scientifique : connaissances scientifiques permettant de s’adapter vis-à-vis des différents protocoles/ pathologies / règlementations concernées
          Formation complémentaire au métier d’Attaché de Recherche Clinique.

          Sachant que dans mon cursus scientifique j’ai des enseignements relatif à la recherche clinique en général mais pas sur le métier d’ARC, je pense que je vais devoir passer par CLINACT ou SUP-SANTE pour mettre toutes les chances de mon côté.

          Qu’en pensez-vous ?

          Cordialement

          Répondre
          1. Vanessa Montanari

            Bonjour,

            Envoyez votre CV et vous verrez bien. Tout va dépendre de l’intitulé de votre diplôme et d’un éventuel stage.

            merci

            Vanessa

            Répondre
  13. lili28

    Bonjour,

    Je suis actuellement en licence de biologie et je réfléchis à mon choix de master 2.
    Serait-il possible de devenir ARC avec un master biologie santé spécialité qualité et gestion des risques en santé OU un master biologie santé spécialité pharmacotechnie, contrôle, affaires technico-réglementaires ?

    Merci d’avance !

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Ces masters ne sont pas ciblés pour le métier d’ARC. ce sont des master de qualité ou d’affaires réglementaires. Le mieux est de faire un master spécialisé en Recherche Clinique pour ne pas prendre de risques.

      Merci

      Vanessa

      Répondre
  14. Monika

    Bonjour,
    Je suis diplômée d’un doctorat en biologie (microbiologie) et je travaille actuellement dans la recherche du développement. Je souhaite compléter mes compétences avec une formation ARC. Vous détaillez très bien dans votre blog le métier l’ARC. Est-ce que vous pourriez m’aider de comprendre la différence entre la formation FARC-TEC et la FIEC?
    Bien cordialement,
    Monika

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Monika,

      Je vais t’expliquer ma compréhension. le DIUFIEC est à la base une formation prévue pour ceux qui souhaitent apprendre à mettre en place une étude mais à mon avis du côté gestion de projet (Chef de projet). Le DIU FARC est à mon avis plus opérationnel et ciblé sur le métier d’ARC et de TEC. Le mieux est de contacter la formation pour demander. Je dis probablement des bêtises.

      En espérant t’avoir aidé.

      Vanessa

      Répondre
  15. Maxence

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour toutes les informations qu’apportent vos articles !
    Je suis titulaire d’un Master en ingénierie de la santé, avec un parcours de M2 portant sur la réglementation de la recherche clinique
    J’entreprends cette année un DIU FARC TEC à Saint Étienne
    Je voulais vous demander quelle est la rémunération des ARC débutant travaillant en CHU ? Et si les possibilités d’évolutions sont nombreuses dans les hôpitaux publiques ?

    Bien cordialement

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je vous propose de télécharger notre guide et vous aurez toutes ces informations ainsi que de consulter la partie “articles”, nous avons déjà fait des articles sur l’évolution des TEC.

      à bientôt

      Vanessa

      Répondre
  16. Sakina

    Bonjour vanessa,
    Jr vous remercie pour toutes les informations
    J’ai un bac+4 en Biologie j’ai travaillé 3 ans dans un hôpital au sein de la pharmacie centrale et 1 ans comm Déléguée hospitalière

    Je vais faire la formation ARC SUP SANTÉ mais j’ai peur que les recruteurs me prennent pas parce-que l’a majorité ont un bac+5 et plus. Que pensez-vous ?
    Est ce que il ya une possibilité de trouver un stage après la formation ? J’ai peur de payer 4000 euro pour rien avoir après

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Les recruteurs prennent aussi à Bac+4, vous devez réussir à les convaincre de vous choisir plutôt qu’un autre comme dans tout poste.

      Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
  17. AHOUMA

    Bonjour ,

    Tout abord merci pour vos articles très instructifs.

    J’ai pris connaissance que depuis peu du métier d’ARC, je suis vraiment intéressée par cette profession. J’ai fini par obtenir le diplôme DIU ARC et TEC. Depuis peu de temps j’occupe un poste de ARC Data manager en épidémiologie en milieu hospitalier. Faute de formation scientifique ou biologique je ne trouve pas de poste en tant que ARC ce que je préfère le plus. Existe-t-il une formation qui me permettrait de palier à ce manque ? En vous remerciant par avance pour votre soutien.
    Cordialement
    Elisabeth

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je ne connais pas de formation scientifique pour palier à cela. Je n’ai pas de solution à vous proposer.
      Cependant, certains data manager deviennent ARC (j’en connais pu 1 ou 2). Pourquoi pas vous? Gardez la foi!

      Vanessa

      Répondre
  18. Jeanne

    Bonjour,

    Merci pour votre blog qui est une mine d’informations !

    En regardant des offres d’emploi d’ARC, j’ai remarqué qu’il était souvent question d’un bac +5 scientifique et d’une formation complémentaire d’ARC.
    J’aimerais votre avis de professionnel à ce sujet : vaut-il mieux faire un master dans un domaine biologique (génie cellulaire par ex)/pharmacologie/santé puis faire une formation d’ARC ou bien faire directement un master essais cliniques comme celui de Poitiers ?

    Je rentre en L3 ingénierie de la santé cette année mais je ne sais pas quelle solution est la meilleure pour travailler dans de bonnes conditions avec des perspectives d’évolution.

    Merci de votre attention.

    Bien cordialement.

    Répondre
  19. Se S

    Bonjour,
    Je vous remercie pour ce très bon article, riche en informations !
    J’ai quelques questions supplémentaires!
    Je suis actuellement technicienne de laboratoire en oncologie (Bac+3 Biotechno. et 4 ans d’exp) et je me lance à la rentrée dans la formation d’ARC !
    J’ai donc candidaté au DIU-FARC de Paris ainsi qu’à la formation privée Médiaxe, pour les 2 j’ai eu un avis favorable. Cependant je ne sais absolument pas lequel choisir !
    J’aimerais savoir si vous aviez quelques conseils pour m’orienter ?

    De plus j’aimerais savoir si le DIU donne une équivalence bac+4 ou juste un diplôme reconnu pour la formation ?

    Je vous remercie d’avance pour vos réponses !

    Bonne journée,

    Se. S

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je ne connais pas bien ces deux formations, allez sur LinkedIn et demandez à ceux qui les ont faites, s’ils sont satisfaits!

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  20. OLIVIA

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour les informations qui aident pas mal dans mes recherches.

    J’ai un master 1 : sciences du médicament à l’université de lille et je voulais me spécialiser dans la recherche clinique.

    Pour cela j’ai postulé pour le M2 : recherche clinique et pharmacovigilanceàl’UPMC. Lors de mon entretien , l’équipe m’a proposé de faire dans un premier temps un diplôme inter universitaire de recherche clinique et pharmacovigilance et qu’après je pourrai postuler pour le master. La raison a été pour etre sure de pouvoir suivre le rythme soutenu du M2.

    Une chose est sure, je souhaite faire un M2.

    Est ce possible d’avoir l’avis d’une personne qui aurait le meme schéma de formation que moi ? Ou meme quel a été le ressenti, l’expérience pour les personnes qui font fait ce DIU. ?

    Merci pour vos reponses.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je ne sais pas si quelqu’un peut te répondre. Par contre, après le DIU, tu pourras aller travailler ou faire un stage. Tu peux si tu le souhaites faire un M2 après. Tu doubleras tes chances de trouver un poste à la sortie du M2.

      Merci

      Vanessa

      Répondre
  21. Agnès

    Bonjour,

    Merci pour ce blog qui donne de nombreuses informations précieuses. Actuellement chercheur en microbiologie, je souhaite me reconvertir et le métier d’attaché de recherche clinique a attiré mon attention. J’ai la chance de connaitre quelqu’un qui travaille dans ce domaine et qui peut me parler de son expérience. Cependant, je me pose beaucoup de questions concernant les formations qui existent pour ce métier. J’habite à Marseille et il est difficile pour moi de me déplacer trop loin pour me former. J’ai vu que la faculté de Marseille proposait un DUI FARC et FIEC et qu’il existait aussi une formation privée beaucoup plus rapide chez sup pharma. Que pensez vous de ces deux options ? En regardant sur internet, je n’ai pas trouvé de témoignages concernant sup pharma, est ce une bonne formation qui est reconnue ?

    Je vous remercie par avance pour vos réponses,

    Cordialement,

    Agnès

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je ne connais pas sup pharma donc je ne peux te donner d’avis. Demande leur le taux d’insertion de leur élève. Pour le DIU FARC, tu peux effectuer cette formation tout en sachant que permets plus facilement de travailler dans le public que dans le privé.

      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre
  22. Alice

    Bonjour,

    J’ai pour projet de devenir Attaché de recherche clinique, et de préférence en hôpital.
    J’ai été accepté dans le Master santé ” recherche clinique et pharmacovigilance ” dispensé à l’UPMC. Sachant que ce master est en professionnalisant, je dois donc trouver un contrat d’apprentissage.

    Pourriez-vous me donner des pistes pour m’aider dans ma recherche ?

    En vous remerciant,

    Alice MARETHEU

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Les pistes sont les même que pour la recherche d’un stage ou d’un emploi. Regardez sur le blogs, vous trouverez une mine d’informations.
      Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
  23. chloe

    Bonjour,

    Je souhaiterai m’orienter vers le métier d’ARC et pense faire le Master 2 “Innovation pharmacologique et métiers du médicament, parcours essais cliniques” de la fac de pharmacie de Toulouse. Avez vous un avis sur ce master ? Prépare t-il bien au métier d’ARC ?

    Merci de votre réponse

    Répondre
    1. Olivier Van Hemel

      Bonjour Chloe, je ne connais pas du tout ce master mais le titre me parait bien. Demande leur le taux d’insertion en tant qu’ARC après la formation, histoire de voir s’il y a du chômage après cette formation. Bon courage. Vanessa

      Répondre
  24. Aurelien

    Bonjour,

    Tout d’abord félicitation pour le travail fait sur ce blog qui en aide plus d’un (dont moi ^^).

    Je suis Bac +8 en biologie et je souhaite devenir ARC (et par la suite chef de projet).
    J’ai été accepté dans deux formations : SupSanté et Formatis (anciennement Clinact) et j’hésite entre les deux. En effet, SupSanté a d’excellents chiffres d’insertions (je ne connais pas ceux de Formatis) et à l’air un peu plus recommandé sur le net. Cependant après 5 ans d’études et 4 ans de thèse, j’ai peur de m’ennuyer davantage dans la formation de SupSanté qui m’a l’ait très scolaire alors que celle de Formatis à l’air d’être plus “pratique”, une formation plus de terrain. Qu’en pensez-vous ?
    Lors de mon entretien chez SupSanté, ils m’ont dit que leurs cours médical était un gros plus pour être recruté. Est-ce vraiment le cas ? Avec l’expérience accumulée lors de ma thèse, je me sens capable de m’informer et de maitriser rapidement les informations liées à une maladie et ne voit pas ce que vont m’apporter ces cours …

    Merci de m’éclairer,
    Bien cordialement,

    Aurélien Parpaleix

    Répondre
    1. Olivier Van Hemel

      Aurélien, les deux formations sont très bien. Tu peux choisir Formatis sans hésiter! Va où ton cœur te dit. Il y a des formations en pathologie chez formatis aussi. Vanessa

      Répondre
  25. Augé

    Salut! AlorS…moi j’ai quelques questions sur le statut des écoles qui forment en recherche clinique. Je crois savoir qu’officiellement, il n’y a pas encore de diplôme d’attaché de recherche clinique dans la formation publique (quelques diplômes inter-universitaire existent deja ) MaiS Comment etre savoir au préalable que les établissements privés qui dispensent ces formations sont plus ou moins reconnues en général par l’état…
    Par exemple,un infimier sortant de ces établissements privés sont reconnus et à même de pouvoir travailler.

    Répondre
    1. Olivier Van Hemel

      Bonjour Emmanuel, sur mon blog, de nombreuses écoles sont citées, et elles ne sont pas forcément reconnues par l’état. par contre elles sont reconnus par les entreprises. Vaut mieux une formation reconnue par les entreprises et qui t’apporte du boulot qu’une formation reconnu par l’état qui n’en apporte pas. L’important c’est le boulot, alors renseigne toi bien ici et dans les hub sur viadéo et fait le bon choix. A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  26. Mg

    Bonjour,

    Merci pour votre blog très bien conçu !
    J’ai une Licence en Sciences du Langage et je suis en Master 2 de Sciences Cognitives. Actuellement, je suis en stage de fin d’études en recherche clinique sur les maladies neuro-dénératives à la Pitié-Salpêtrière. J’applique un protocole de stimulation transcranienne non invasive pour une étude pré-thérapeutique.
    Je suis intéressée par le métier d’ARC que j’ai découvert au cours de ce stage.
    Pensez-vous que j’ai une formation assez scientifique pour intégrer une formation ARC à Sup Santé ou à Léonard de Vinci ?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    Marguerite

    Répondre
  27. Elise

    Bonjour Vanessa,

    Tout d’abord merci d’avoir créer ce blog qui m’a bien aidé pour une première approche du monde de la recherche clinique!
    En fait j’ai appris l’existence du métier d’ARC pendant ma dernière année de master en Sciences du Médicament il y a 3 ans, mais sans en savoir plus.
    Je retrouve un peu mon profil dans les commentaires de certaines personnes qui ont commenté ici puisque depuis j’ai gardé mon emploi étudiant qui n’a rien à voir avec le monde scientifique.
    N’ayant pas trouvé d’emploi en rapport avec mes études, je compte me lancer vers une formation privée pour devenir ARC, enfin si je peux.
    Je sais que vous prôner Sup Santé car ça a été votre formation, j’aimerais savoir ce que vous pensez de FormaSup à l’ISVM de Bordeaux? J’hésite entre les deux.

    Merci par avance,

    Cordialement

    Elise

    Répondre
    1. Olivier Van Hemel

      Bonjour, je ne connais pas du tout cette formation; Elle existe depuis longtemps, il me semble. Va sur LinkedIn et regarde l’insertion de ceux qui ont fait cette formation ou demande aussi à l’école. good luck! Vanessa

      Répondre
  28. Julie

    Bonjour,
    je suis étudiante en L1 cursus master en ingénierie et j’aimerais devenir attaché de recherche clinique. Dans le cadre du PPE (projet personnel de l’étudiant) je dois réaliser l’interview d’un professionnel qui exerce le métier qui m’intéresse le plus.J’aimerais donc si vous êtes d’accord, vous poser quelques questions sur votre métier afin de preciser mon projet professionnel.
    Cordialement, Bas Julie

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Julie,

      Je te remercie de ton intérêt. Malheureusement, je reçois de nombreuses demandes comme la tienne et il est difficile pour moi de participer à toutes ces sollicitations.
      J’aimerai beaucoup pouvoir t’aider mais je ne peux le faire que via le blog.
      Tu peux tenté ta chance via LinkedIn (contact d’autres ARC). J’espère que tu trouveras une personne plus disponible.

      Vanessa

      Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Chloé,

      Pas du tout, je suis désolée. Tu peux aller sur LinkedIn et voir si tu trouves des ARC qui ont fait cette formation. Envoies leur un message!

      Bon courage,

      Vanessa

      Répondre
  29. laura

    Bonjour,

    Pour commencer, merci pour toutes ces informations. Je viens de relire ces documents avec attention, mais je suis tout de meme un peu perdue pour la suite de ma formation alors je vous demande un peu d’aide si possible.

    Voila, j’ai validé mes 6 années en pharmacie à la faculté de pharmacie Paris Descartes en 2015, j’ai travaillé en officine pendant 2 ans.Pendant la 5ème année hospitalo-universitaire j’ai passé 3 mois dans le service des essais cliniques de l’hopital Cochin mais coté pharmacie. Cela fait un moment que je réfléchis, et je pense que le métier d’ARC correspond plus à mes attentes. Est-ce bien possible de me réorienter maintenant? Si oui, je ne sais pas comment faire? Un master 2 en recherche clinique? un DIU? ou suis-je obligée de financer un formation privée?

    Merci d’avance,

    Laura

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Laura,

      Le plus rapide est une formation privée. Tu peux faire aussi un Master. Dans tous les cas, en tant que Pharmacienne, tu n’auras probablement aucun problème pour t’insérer en tant qu’ARC, fonce!

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
      1. laura

        Super, merci beaucoup Vanessa.
        Et faire un DIU FARC est ce bien aussi?? J’ai vu que ce DIU était possible à la faculté Paris Diderot.

        Merci,
        Cordialement,

        Laura

        Répondre
        1. Vanessa Montanari

          Pour rentrer dans le privé, il est préférable de faire un master ou une formation privée. Pour le public, le DIU.
          Merci
          Vanessa

          Répondre
            1. N.

              Bonjour Laura,

              Tu as pu trouver une formation qui correspond a tes attentes? As tu fini ou es tu en pleine formation? Etant pharmacienne aussi, je suis interessee par ton profil. J’espere te lire bientot.

              Cordialement,

              N.

              Répondre
              1. Georges

                Bonjour
                Je suis Dr en pharmacie depuis 3ans et chef de service pharmacie a l’hôpital de Limbe au Cameroun !
                Et je suis bilingue (anglais &français )
                J’aimerais poursuivre un master afin d’exercer le métier d’ARC ,
                Est ce que cela est possible avec mon diplôme étranger ?
                Quelle école me garantiras un taux d’insertion rapide ?

                Répondre
                1. Vanessa Montanari

                  Bonjour,

                  Nous ferrons un article sur ce thème le mois prochain, une école d’attaché de recherche clinique renommée fait une formation à distance pour les personnes comme vous. Resté connecté! On vous en dira plus bientôt.

                  Vanessa

                  Répondre
  30. Anonyme

    Bonjour,

    Je suis en 1ère année de licence en Biologie. Je me demandais s’il existait des licences Professionnels en alternance pour faire ARC ou TEC ? Je ne sais pas si le DIU FARC et TEC correspond à une licence pro ? Et surtout s’il y a beaucoup de débouchés notamment pour les ARC en Bac +3 ?

    Cordialement,
    Betty

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Il en existait mais je crois que c’est terminé. A vérifier si celui de Jussieu existe toujours. je crois qu’il y en a un à la fac de Créteil. Au niveau des débouchés, je pense qu’il est préférable de faire un Bac+4 en recherche clinique ou un Bac+4 en biologie puis une formation d’ARC en école privé. Bac+4 ou au delà est le niveau habituel.
      Il y a plusieurs masters en apprentissage sur toute la France. J’en liste certains dans mon guide et sur le blog dans l’article sur “les prérequis” pour être ARC. Le DIU FARC est surtout pour ceux qui ont déjà une expérience dans l’industrie (il paraît que certains se font recaler pour manque d’expérience en industrie pharmaceutique). Il est un peu tôt pour toi de te professionnaliser en tant qu’ARC. Tu pourras commencer au Bac+4 ou après un Bac+4.

      Je te souhaite une bonne continuation.

      Vanessa

      Répondre
  31. Sophie

    Bonjour ,

    Tout abord merci pour vos articles très instructifs.

    J’ai pris connaissance que depuis peu du métier d’Arc , je suis vraiment intéressée par cette profession .

    Pensez vous qu’avec un master en santé publique , Spé intervention et promotion pour la santé qu’il soit facile de se réorienter vers la recherche clinique ?

    Je compte postuler dans plusieurs master mais ‘imaginant que je me retrouve en intervention j’ai peur que suite à ce type de master, que je ne puisse pas avoir le bagage nécessaire pour poursuivre vers une formation privé ou autre d arc.

    Qu’en pensez vous ?

    Cordialement .

    Sophie

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Sophie,

      Je pense qu’il faut une formation complète en recherche clinique : Un master en RC ou une école privée.
      Le master de santé publique me paraît généraliste.

      A bientôt,

      vanessa

      Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Ton profil est assez atypique. Tu prendrai un petit risque. Je pense que tout se jouera sur le contenu de ton CV, la mise en avant de ton expérience dans le milieu de la santé. C’est à toi de voir. Je dirai ni oui, ni non.

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  32. Magali

    Bonjour Vanessa,

    M’intéressant dans le cadre d’une reconversion professionnelle à la formation d’ARC, je vois celle-ci majoritairement dédiée à des postulants provenants de carrière scientifique/médicale, mais le niveau exigé variant d’une école à l’autre, je souhaiterais plus d’informations de votre part en tant qu’ARC expérimenté aujourd’hui:
    – ce bagage préalable est-il nécessaire à l’exercice pratique du métier, c’est-à-dire, l’ARC doit-il “analyser” par suite de la récolte des résultats les résultats eux-mêmes, ou ce bagage permet-il en fait l’appréhension des recherches? Est-il nécessaire quant aux possibles réajustements (dosages, mode d’administration, etc.) à effectuer lors des étapes de tests?
    Car il me semble difficile d’être en capacité “d’analyser” des résultats qui peuvent concerner tant de systèmes différents dont l’ARC n’est normalement pas un spécialiste, ou me trompe-je?
    – le travail pratique de l’ARC au final s’apparente-t-il plus à celui d’un statisticien?
    – lors d’une précédente expérience, j’ai pu faire des études d’ostéopathie dans un pays étranger pendant 4 ans, j’ai donc acquis des bases en biologie, biochimie, anatomo-physiologie et physiopathologie entre autres, pensez-vous en toute bonne foi que cela peut-il m’être suffisant pour argumenter mon bagage et de fait mon intégration dans une école de formation d’ARC?

    J’ai déjà eu l’occasion de lire et télécharger votre documentation, ainsi que de contacter quelques instituts de formation. On me signifie que la formation est généralement dispensée à des profils scientifiques, mais l’on me propose aussi de remplir les dossiers d’admission.
    Mon interrogation sur la nécessité de ce bagage dans l’exercice pratique quotidien du métier sera décisive quant à ma décision future.
    j’ai développé un goût pour le domaine médical depuis ces apprentissages en études d’ostéopathie et la formation d’ARC m’intéresse vraiment; je voudrais être sûre d’avoir mes chances (ou non).

    Merci par avance de votre retour,
    Bien cordialement,
    Magali

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Magali, Je comprends tes inquiétudes. Pour avoir toutes les chances de son côté, il vaut mieux avoir un diplôme de Master en sciences, d’infirmière, de pharmacien. Tu prendras donc un risque. Après tu es la seule juge. Le bagage scientifique est nécessaire pour comprendre des dossiers médicaux même si des formations sont parfois assurées dans les CRO sur les pathologies concernées.

      Ton profil me semble atypique. Je ne peux pas te dire “oui” ou “non”.

      Bon courage dans ta décision.

      Vanessa

      Répondre
  33. Myrtille

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour ces articles très enrichissants sur ce métier qui semble passionnant !
    Je suis actuellement en deuxième année de BTS biotechnologie et je souhaiterais faire un master à Poitier ou Montpellier pour devenir ARC. Cependant, pour intégrer l’un des deux master, il faut un bac+3. Ainsi, je ne sais pas quelle licence je dois faire juste pour avoir 1 an de plus, pour pouvoir intégrer l’un des deux masters que je souhaite. Savez-vous quelle licence je dois faire pour pouvoir avoir 1 an de plus et intégré l’un des deux masters svp ?
    D’avance, merci !
    Cordialement,
    Myrtille

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Myrtille,

      je ne voudrai pas de dire de bêtise…j’aurai dit une licence de biologie classique mais bon…je pense que tu devrais te renseigner auprès de ces deux masters pour en avoir le cœur net!

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  34. Emily

    Bonjour,

    Je suis actuellement en 3ème année de licence Ingénierie de la Santé et j’aimerais par la suite réaliser un Master en Recherche Clinique mais à l’étranger. Connaissez-vous des maîtrises/formations qualifiantes particulièrement au Canada?
    Merci pour votre réponse et pour ce long très utile!

    Cordialement,

    Emily

    Répondre
  35. Mylene

    Bonjour,
    Merci pour vos articles, je les dévore en ce moment .
    Je débute une formation d’ARC à l’institut Léonard de vinci en Janvier et j’aurais aimé avoir votre opinion concernant cette école svp.
    Cordialement,

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      J’ai eu de bon Echo de cet institut. Cependant, je ne les connais pas trop. Mon cœur penche pour l’instant pour Sup santé où j’ai fait ma formation il y a plus de 10 ans.

      Bon courage,

      Vanessa

      Répondre
  36. Anonyme

    Re bonjour,
    comment me préparer à la formation d’ARC étant donné que j’ai une licence en Lettres et pas en Science. Avez- vous une bibliographie à me proposer, s’il vous plaît?

    Cordialement

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Emnant,

      Je te recommande d’aller voir notre dernier article sur “comment devenir ARC sans formation (scientifique) qui a été publié y’a une ou 2 semaines. Tout est expliqué!

      Good luck.

      Vanessa

      Répondre
  37. Julie

    Bonjour,

    Merci pour votre blog très complet.
    Je suis docteur en biologie (biologie moléculaire et biochimie), je suis à la recherche d’une formation privée pour devenir ARC. J’hésite entre SupSanté et L’Institut Léonard de Vinci. SupSanté est plus côté, mais j’ai peur de ne pas parvenir à suivre les cours dispensés en anglais (j’ai des difficultés en compréhension orale). J’ai vu qu’au programme de l’ILV il y avait des cours d’anglais.
    Que me conseillerez-vous vu mon niveau d’anglais ?

    Merci beaucoup pour vos conseils.

    Julie

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Julie,
      Je vous conseillerai d’être courageuse! On n’acquière pas un bon niveau d’anglais en quelques cours…Il faut travailler votre anglais avant de débuter. Prenez un prof pour en finir avec cette lacune. J’ai fait un article sur le sujet avec des idées à moindre coût. Tapez anglais dans la barre de recherche du blog.
      Vous allez réussir Julie, il faut juste se mettre dans de bonnes dispositions.

      Vanessa

      Répondre
  38. Alicia

    Bonjour,

    Ce site est une mine d’information et très explicite! Merci!
    Je suis orthoptiste de formation initiale et j’ai un master Santé orienté en master I sur le fonctionnement de la recherche clinique (cours de bioéthique, acteurs de la recherche, communication, statistiques, …)

    Je suis à la recherche d’une école ou d’un DIU ARC-TEC pour continuer dans ce domaine.

    Je souhaite par la suite travailler à l’étranger dans une CRO, ou dans un laboratoire, savez-vous si ces diplômes sont reconnus à l’étranger et s’il est alors possible d’y travailler en tant qu’ARC? Et si vous avez eu des retours sur cette expérience, je serai très intéressée par toutes informations de votre part.

    Bien à vous,

    Alicia

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Tout à fait, ces certificats sont reconnus à l’étranger. Je connais pas mois de 7 personnes qui se sont expatriés sans problème (USA, Canada, Espagne, Australie, Sénégal, UK)!

      Bonne route!

      Vanessa

      Répondre
  39. AR

    Bonjour,
    Tout d’abord, je tenais à vous remercier pour ce blog qui est vraiment très instructif.
    Diplômée d’un master ingénierie de la santé et possédant une expérience de 7 ans en tant que chargée d’études cliniques en cosmétique au sein d’une CRO, je souhaite intégrer la recherche clinique pharmaceutique en tant qu’ARC suite à un licenciement économique. Si une grande partie de mes compétences me semblent transférables à l’industrie pharmaceutique, je me pose la question d’une nécessité d’une formation qui me permettrait de retrouver un emploi assez rapidement et si possible dans le SUD de la France. J’avoue hésiter entre le master 2 Montpellier et une formation plus courte comme un DU ou une formation privée. Qu’en pensez-vous ?
    Je vous remercie pour votre aide.

    Cordialement,

    AR

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour AR,

      Le mieux à mon avis est de trouver un poste en CRO afin de pratiquer sur du médicament ou du dispositif médical. Une fois que tu auras trouvé ce poste, demande à passer home-based soit au sein d’une CRO.
      Je pense qu’une formation ne te seras d’aucune utilité car tu as déjà une expérience et une formation d’ARC.

      Bon courage,

      Vanessa

      Répondre
  40. Lili

    Bonjour,

    je suis étudiante en 5e année de pharmacie et il est temps de me spécialiser. Assez mal guidés, je ne sais toujours pas réellement vers quel secteur d’activité me diriger. Le poste d’ARC pour débuter me plaît bien mais du fait de la délocalisation des essais cliniques, je crains que le marché du travail soit assez serré. Avez vous un avis (objectif) là dessus ? Que pensez vous des chances de trouver un emploi pour un jeune pharmacien ? Je vois assez peu d’offres d’emplois donc j’ai quelques craintes.

    Merci.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Lili-Lou,

      Vous avez de très fortes chances de trouver un emploi d’ARC et la possibilité ensuite d’évoluer vers d’autres postes grâce à votre diplôme de pharmacien (affaires réglementaires …) Vous n’avez donc aucune hésitation à avoir.
      Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
  41. Hakim

    Bonjour,
    Super votre blog!
    Je suis un futur infirmier diplômé d’état, je suis très très intéressé par le métier d’ARC!
    Je n’ai pas de BAC scientifique mais commercial (actions communications commerciales).

    Concrètement ai je une chance de pouvoir intégrer une place dans un centre de formation privé!? (sur leur site Clinact accepte les infirmiers)

    SI oui, étant donné que cette formation est ouverte aux infirmiers diplômés d’état, est ce que le niveau est accessible même si on a pas un cursus scientifique, mais des connaissances cliniques et médicales (+ pharmaco)?.
    Furthermore I’m fluent in English (US).

    Merci d’avance pour vos réponses!

    Hakim

    Répondre
      1. Hakim

        Merci beaucoup Vanessa pour ta réponse qui m’a complètement “boosté”!!!!

        A très bientôt quand j’aurais mes diplômes en poche, je postulerai chez Pharmaspecific!!!

        Encore merci Vanessa d’avoir pris le temps de me répondre.

        Cordialement.

        Hakim

        Répondre
  42. Marion

    Bonjour,

    Merci pour tout les renseignements que vous nous donnez avec cet article.

    J’ai une ou deux petites questions.

    Tout d’abord, j’ai un master sciences du médicaments plutôt orienté vers la conception de molécules actives donc du côté de la chimie organique. Mon master était 50/50 chimie/biologie, ai-je le profil pour faire une formation d’ARC ?

    Savez-vous si il y a un secteur qui recrute plus entre le milieu hospitalier ou le milieu privé ?

    Merci par avance de votre réponse,

    Cordialement

    Marion

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour, votre profil est très bien. Les deux milieux recrutent. Les emplois sont plus précaires dans le public.

      Vanessa

      Répondre
      1. Marion

        Bonjour, merci pour votre réponse.
        J’ai une dernière question : je vois que l’on peut faire soit un master, soit une école privée, soit un diu farc. Y-a-t-il une formation mieux entre le master et le diu? Car je vois que la différence tient plus du niveau pour rentrer en formation et que le diu est peut être plus pour les gens qui ont actuellement un emploi et qui veulent se former.

        Répondre
        1. Vanessa Montanari

          Je ne pense pas. Le mieux est de vous renseigner auprès des écoles sur le taux d’insertion des élèves à des postes d’ARC, sur ces deux formations. La priorité est de trouver un emploi à la sortie!
          Bon courage.

          Vanessa

          Répondre
  43. nY06

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour ce site qui est une mine de renseignements et de conseils.
    Voilà, j’ai un bac + 6 en profession de santé. Suite à des problèmes de santé je ne peux plus exercer mon métier qui m’imposait d’être toujours debout. Sachant que je souhaiterais devenir arc hospitalier quelle formation privée me conseillerais-tu? J’hésite entre Fordrugconsulting et institut léonard de vinci ( Formatis représente un temps de transport trop important et Sup Santé a un niveau d’anglais trop élevé). Il y a peu de témoignages sur ces 2 écoles et Léonard de Vinci est très vague sur la réelle organisation des cours.
    Par ailleurs le métier d’arc hospitalier est-il réellement rémunéré 1800 euros bruts par mois au démarrage et pendant combien de temps?
    Merci par avance

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Sabine,

      Je n’ai pas effectué de formation dans ces écoles. Je ne peux pas émettre de jugement objectif. De nombreux ARC viennent également de ces formations. Cela veut donc dire qu’elles permettent de mener également à tes objectifs. Renseigne toi auprès de personnes ayant fait ces formations.
      Pour les salaires d’ARC hospitalier, cela est variable en fonction de la structure (Hôpitaux, groupes coopérateurs …). Tu n’es pas loin du compte. Pour les évolutions de salaire, je ne suis pas capable de te dire comment cela évolue réellement. Il faut questionner des ARC hospitaliers.

      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre
  44. Benjamin

    Bonjour et félicitations pour ce blog très enrichissant !
    J’aimerais savoir s’il y a des agréments ou des formalités particulières auprès des autorités pour ouvrir une petite CRO ? Je trouve tout pour le métier d’ARC et autres intervenants mais rien de “pratique” pour créer une société dans ce domaine. En vous remerciant et encore bravo pour ce blog

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Benjamin,

      Pour les études de Phase I, il y a en effet un agrément, autorisation de lieu.
      Pour les études de Phase II et autre, il n’y a pas d’agrément particulier. L’expérience pour la crédibilité, le réseau pour trouver des contrats, l’esprit/formation entrepreneurial pour la gestion d’entreprise et une certification ISO9001 est recommandée en tant que gage de qualité dans ce milieu très réglementé.
      Tu trouveras un article pour débuter en tant que freelance sur notre site!

      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre
  45. Geraldine

    Bonjour, je suis sage-femme avec une experience de 10 ans. J’envisage une reconversion dans la recherche, à terme je souhaiterai coordonner les études cliniques.Après avoir lu les forums, votre blog et avoir navigué sur le site des écoles, le doute subsiste. En effet pour ma part, je dois faire le choix d’une formation en e-learning. Clinact va lancer sa formation à distance en juin mais il existe aussi le diplôme universitaire de méthodologie en recherche clinique qui offrirait des débouchés en arc, investigateur et chef de projet clinique. Que me conseillez-vous? Est ce que privilégier l’université au détriment du privé, c’est faire une croix sur le réseau et par conséquent diminuer les opportunités d’embauches? Un grand merci par avance.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Ton profil est assez atypique, je connais pas de sage-femme ayant eu un reconversion en recherche clinique! C’est intéressant de savoir que Clinact compte lancer une formation en e-learning! En tout cas, Je te recommande les formations privés. L’attestation d’ARC est reconnu plus dans le privé (les cours sont présentés par des professionnels du privé) et les DU (diplôme d’université, les cours sont présentés par des universitaires ou des professionnels du public, en général) plus dans le public. Tout dépend où tu veux travailler. L’attestation d’ARC te facilitera l’entrée des CRO et des laboratoires.
      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre
  46. Sarah

    Bonjour,

    Merci pour l’article et toutes vos réponses également 🙂

    Je suis actuellement en master 1 écologie, ayant déjà un master 2 en sciences nat. et licence bio. Mes questions sont les suivantes:
    Quelles sont mes chances d’être acceptée dans la formation en ARC ? Aussi, quel organisme me conseilleriez-vous ? Et c’est quoi la différence entre une attestation ARC (dans un privé) et un diplôme universitaire concernant les débouchés ? Peut-on travailler avec une attestation de deux mois “à 2580 euro” chez clinact ?

    Merci par avance,

    Cordialement

    Sarah

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Sarah, tu as le profil idéal pour être accepté en formation d’ARC! Je te recommande les formations privés, à toi de faire ton choix (Sup santé, Clinact ou autre). J’ai une préférence pour Sup santé car j’ai fait ma formation dans cette école, il y a une dizaine d’années. Le tarif est plus élevé mais le taux de placement est très bon. Renseigne toi dans les différentes formations et fais toi une idée.
      Eh oui! on peut travailler avec une attestation de deux mois à 2580 euros, cela peut paraitre cher mais c’est aussi le prix pour avoir un boulot en rapport avec ton niveau d’études 🙂
      L’attestation d’ARC est reconnu plus dans le privé (les cours sont présentés par des professionnels du privé) et les DU (diplôme d’université, les cours sont présentés par des universitaires en général) plus dans le public. Tout dépend où tu veux travailler. L’attestation d’ARC te facilitera l’entrée des CRO et des laboratoires. Vérifie tout de même que le métier est fait pour toi… On te donne plein d’explications dans le guide que tu peux télécharger sur le blog.

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  47. Leslie

    Bonjour,

    Je vous remercie pour ce fabuleux blog complet!
    Je voulais ensuite vous demander votre avis vis-à-vis de ma situation.

    J’ai obtenu il y a deux ans mon Master recherche qui s’intitule “Médicaments et produits de santé” mais j’avais plutôt des cours concernant ma spécialisation: la microbiologie (qui me passionne tout particulièrement). Cependant ma recherche d’emploi n’a rien donné. J’ai gardé mon emploi étudiant qui est juste un travail “alimentaire” et qui n’est pas du tout dans mon domaine. Comme cela fait un bout de temps que je cherche sans trouver, j’aimerai me reconvertir dans le métier d’ARC que je trouve intéressant et qui touche à la recherche. Je pense plutôt travailler au sein d’une CRO sachant que j’ai fait mes anciens stages au sein d’hôpitaux où la recherche est intéressante mais les budgets malheureusement trop pauvres.
    Qu’en pensez-vous?

    Ayant plus de 26 ans je pense faire une formation privée. Mais que pensez-vous des diplômes universitaires? Sont-ils bien vu ou cotés?

    Merci d’avance,

    Leslie.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Leslie,

      Ton master associé à une formation d’ARC est très adapté. Fonce tu as tes chances!
      Pour les diplômes universitaires, ils sont très recommandés dans le milieu public. Si tu souhaites travailler dans le privé, je te recommande des formations de type ARC Sup Santé ou Formatis. Il y en a plusieurs, c’est à toi de faire ton choix.

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  48. Matthis

    Bonjour Vanessa,

    Dans un premier temps merci beaucoup pour votre engagement et le temps que vous consacrer à la passion qu’est votre métier !
    Pour mon part, je suis étudiant à Lille et j’ai beaucoup de mal à choisir le master qui conviendrait le mieux au métier d’ARC. En effet j’ai la possibilité d’effectuer un master recherche qui peut être soit très spécialisé dans la physiologie/physiopathologie, soit dans les biologie cellulaire et moléculaire.
    Quel serait le plus judicieux pour un avenir dans ce métier ? Ou dois-je quitter la région pour me lancer dans des masters recherche clinique ?

    Merci pour votre réponse,
    Matthis

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      C’est à toi de choisir. Si tu fait le master recherche, il faudra que tu finances une formation privé. Si tu fais le master recherche clinique, tu n’auras pas de formation privé à financer. Tu peux aussi faire un DUFARC ou DUARCO. Cependant, ils sont moins réputés dans les entreprises privés que des formations type Sup santé.

      Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
  49. Nathalie

    Bonjour,
    Je suis de formation Bac + 8 et je souhaite me reconvertir en tant qu’ARC CRO.
    J’envisage de faire la formation Institut Léonard de Vinci en fin d’année. Pourriez-vous me dire si cette formation est vraiment bien reconnue et réputée auprès des grandes CRO??
    On m’avait informé que c’était l’une des plus réputée juste après Sup Santé (je ne peux malheureusement pas me permettre financièrement de faire celle là) mais les personnes que je connais ayant fait ILV sont toutes à Quintiles aujourd’hui. J’aurai donc aimé savoir si d’autres grandes CRO recrutaient des ARC junior ayant fait ILV? Je voudrai pouvoir me laisser un maximum de chances de trouver un poste à ma sortie de formation.
    Je vous remercie par avance pour votre réponse,
    Cordialement,
    Nathalie
    PS: Merci pour votre blog et votre guide, ils sont très complets et m’ont conforté dans mon choix de reconversion vers le métier d’ARC

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Nathalie,

      Je ne sais pas très bien quelle autre CRO recrute chez ILV (il faudrait poser la question à l’ILV qui vous donnera surement tous les détails). De mon côté, je sais juste qu’il organise un petit déjeuner à chaque session pour les recruteurs. Cependant, pour le moment la plus réputée est Sup-Santé. De nombreux laboratoires pharmaceutiques, laboratoires de biotechnologies, CRO (dont Quintiles), groupes coopérateurs et Hôpitaux viennent chercher leur stagiaire lors de la “journée labo” qui se déroule à chaque session. Cette journée entière est consacrée au recrutement. Les recruteurs ont vos CV. Ils se présentent, vous vous présentez et vous pouvez passer des entretiens directement avec eux. D’autre part, Sup Santé organise également un forum avec l’AFCRO (Association des CROs Françaises). De mon côté, j’ai fait Sup Santé et j’en ai été contente.
      Vous pouvez bien entendu passer par une autre formation moins renommée, car la formation ne fait pas tout. Vous pouvez faire la meilleur école qui soit, il n’y a pas de garantie d’emploi que ce soit Sup Santé ou ILV. Tout dépend de vous, de votre personnalité, de votre stage et de ce que vous apporterez à l’entreprise.
      Bon courage,

      Vanessa

      Répondre
  50. soufiane

    Bonsoir,
    Je suis un pharmacien algérien de 40 ans, ayant une expérience de 14 ans et plus dans le domaine pharmaceutique (hospitalier, industrie et la répartition) et j’aimerais bien faire la formation d’ARC cette année au mois de novembre ou décembre et je veux bien que vous m’aidiez sur le choix d’école ( supsante ,clinact , for drug consulting et ILV), et quels sont les perspectives d’emploi dans mon cas après cette formation.

    Cordialement

    Dr SAHRAOUI Sofiane
    Pharmacien Praticien Hospitalier

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je te recommanderai dans l’ordre :
      1)Sup santé
      2)ILV ou Clinact
      3)For drug consulting

      Mon classement est sur la base : du contenu de la formation, de la réputation, le forum de l’école pour rencontrer les recruteurs.
      Les pharmaciens sont très bien acceptés et reconnus dans cette profession.
      Fonce et Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
  51. Anonyme

    Bonjour,

    Actuellement je suis étudiante en L3 parcours chimie -biologie. J’aimerais me diriger vers cette profession, j’effectue un stage le mois prochain pour confirmer mes attentes. Je suis encore hésitante concernant mon orientation pour l’an prochain:
    – j’aimerais faire une école d’ingénieur en biotechnologie spécialité pharmaceutique (car ça me laisserais plus de voies)
    – M1 santé publique à Diderot (qui permet d’intégrer un M2 en recherche clinique)
    Je sais qu’en envisageant de faire une école, j’aurais plus d’années à effectuer. A la suite de ce type d’école puis-je bien devenir ARC? Que me conseillez-vous?

    Respectueuses salutations,
    Juliette

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour Juliette,

      Le M2 me parait plus adapté pour effectuer de la recherche clinique. Cependant, avec le diplôme d’ingénieurs, tu pourrais ouvrir d’autres portes (ex responsable de développement dans les sociétés de biotechnologie?, marketing? ou autre). Renseigne toi sur les postes des anciens de ta future école.
      Tu pourras dans tous les cas revenir sur un poste d’ARC avec des formations privés et courtes tel que Sup-Santé. Rien n’est perdu!
      A toi de choisir.

      Vanessa

      Répondre
  52. S H

    Bonjour,

    Dans un premier temps, je souhaiterais vous remercier pour votre blog et cette article que j’ai trouvé très intéressant et instructif.
    Je suis actuellement en attente de l’obtention de mon diplôme d’infirmier. Mais le métier d’infirmier ne semble plus me convenir.
    En recherche d’une voie pour me réorienter, j’ai découvert la profession d’ARC, qui correspond à mes attentes et mes capacités.
    Maintenant, je voudrais avoir votre avis concernant mon profil, pensez-vous qu’en tant qu’infirmier (donc avec bac+3) et à 23 ans, il me sera possible de décrocher un emploi? J’envisage une formation en école privée sur Paris, possiblement chez For drug consulting.

    Merci pour votre réponse.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Je ne peux te dire qu’une chose, tu pourras trouver un emploi c’est clair, TEC ou ARC avec de plus grande chance à l’hôpital! Tu auras l’avantage en tant que TEC de pouvoir prélever les patients…alors fonce!

      Bonne chance,

      Vanessa

      Répondre
  53. Henry

    L’école du Cancer de Villejuif, campus Gustave Roussy, propose un DU Recherche Clinique en Oncologie (DURCO).
    Une telle formation est-elle aussi bien reconnue par les employeurs de la pharma que les formations SupSanté ou Clinact?

    Y a t-il selon vous des prérequis d’ARC (expériences professionnelles) à avoir pour intégrer ce genre d’école?

    Merci pour votre réponse et félicitation pour votre blog très pertinent!

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Cette formation est particulièrement intéressante si tu souhaites te spécialiser en oncologie. L’oncologie est une aire thérapeutique d’avenir. Les CRO apprécient les profils expérimentés dans ce domaine.
      Je pense que cela peut-être intéressant. Par contre,
      Je ne connais pas la réputation de cette formation auprès des entreprises publics et privés.
      Renseigne toi sur le hub d’arc sur viadeo.
      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  54. Sébastien

    Bonjour,

    Dans le panel de formations d’ARC existantes en région parisienne, l’Ecole du Cancer situé sur le campus Gustave Roussy de Villejuif propose un DU Recherche Clinique en Oncologie (DURCO).

    Ma question : cette formation est-elle aussi bien reconnue par les employeurs du secteur pharmaceutique que les formations proposées par Clinact Formatis et SupSanté?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre
  55. Scagliarini

    Bonjour,

    Je voudrais savoir quelles sont les formations les mieux reconnu auprès des employeurs ? La formation DIU FIEC ou les formations à Paris ?

    Merci

    Alessandra

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Les formations les plus connues : Sup santé, Institut Léonard de Vinci, Clinact.
      Toutes les formations universitaires ou privés se valent plus ou moins mais les 3 précédentes semblent avoir une meilleure réputation auprès de l’industrie en général. Dans ce même ordre.
      Tout va dépendre, de ce que vous attendez de cette formation. Voir l’article.

      Répondre
  56. zer0cold

    Bonjour,
    Je vous remercie pour cet article très intéressant. J’ai une question concernant l’impact du niveau d’étude après avoir fait la formation sur le recrutement et les responsabilités à avoir, j’imagine que quelqu’un avec un bac+8 et un autre bac+5 qui font la même formation vont pas avoir le même poste et les mêmes responsabilités ?
    pouvez vous développer un peu plus ce point svp
    Merci!

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Bonjour,

      Vous avez tout à fait raison. En général, il n’y aura pas de différences sur le poste, les responsabilités et le salaire. Cela est vrai surtout dans le privé. Dans le public, c’est à vérifier.
      Cependant, un Bac +5 est suffisant pour devenir ARC ou chef de projet.Vous pouvez être ARC avec un Bac +8 également.
      Un Bac +8 est également adapté au poste de “medical writer”.

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
      1. TA

        Bonjour,

        Nous vous remercions de ce blog qui donne une vision très complète du métier d’ARC.
        Nous sommes deux personne de formation BAC + 8 qui souhaiteraient reconvertir vers ce métier. Nous souhaiterions de rencontrer / échanger avec des professionnels d’ARC afin de mieux comprendre ce métier et de confirmer si on est bien pour le métier avant d’investir dans une formation privée d’ARC.
        Sauriez vous, svp, les instructions à nous renseigner afin d’avoir cet opportunité ? Nous vous remercions vivement en tous cas de votre réponse.

        Cordialement.

        TA et LE

        Répondre
        1. Vanessa Montanari

          Bonjour,

          Il existe les rencontres des ARC et TEC qui ont lieu 1 fois par an (en début d’année), les groupes Facebook, Viadeo, LinkedIn sur le thème.
          Il te suffit de taper sur ces réseaux ” recherche clinique, attaché de recherche clinique …”
          Tu pourras discuter avec des ARC ou TEC.

          De notre coté, nous essaierons de faire un article sur ce thème à la rentrée.

          Bonne recherche et à bientôt

          Répondre

Laisser un commentaire