Comment être sûr que le métier d’ARC est fait pour moi?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour ! C’est Vanessa Montanari du blog de la recherche clinique.

Aujourd’hui, je vais répondre à une nouvelle question. Comment être sûr que le métier d’ARC est fait pour moi ? Le métier d’ARC, c’est un métier qui nécessite des déplacements.

Transcription texte :

Si tu n’as pas envie de te déplacer, ça va être problématique. C’est un métier qui nécessite que tu aies un bon niveau d’anglais. Si tu n’as pas un bon niveau d’anglais ou que tu ne souhaites pas t’améliorer dans ce domaine, tu risques d’avoir des difficultés à trouver un poste. Donc, c’est important. Egalement, c’est un métier où il y a beaucoup de relationnel. Tu vas devoir régulièrement dire à des personnes que concrètement ils ont fait des erreurs. Donc, il faut avoir la capacité d’arriver à lui dire de manière qui ne soit pas rude et que les personnes puissent accepter ce que tu leur demandes et  également accepter des remarques. Donc, il faut que tu sois quelqu’un de convaincant et que tu aies une bonne intelligence sociale. Donc, ça c’est un point assez important. Si tu es une personne qui es timide et qui a du mal à aborder les autres, tu risques d’être en difficulté pour faire ce métier.

Autre chose, c’est un métier qui nécessite beaucoup de déplacements. Dans certaines des entreprises, tu peux te déplacer jusqu’à quatre fois par semaine. Il faut avoir la capacité de le faire. Déplacements en France et voir même déplacement à l’étranger. Les déplacements à l’étranger sont plus rares, ça va être pour des grandes réunions avec tous les investigateurs de tous les pays où tu vas devoir te déplacer et puis discuter avec l’ensemble des membres de l’équipe. Il va falloir que tu revois un petit peu tout ça pour pouvoir prendre ta décision. J’avais oublié aussi un point, enfin même deux points, l’organisation. Il faut être très organisé parce que tu vas avoir plusieurs centres à gérer, plusieurs tâches à gérer, des rendez-vous. Il va falloir que tu organises ton temps et si tu n’es pas une personne qui est organisée, tu vas être en difficulté. Pareillement, la rigueur. La rigueur est très importante parce que tu vas faire un contrôle qualité. Donc, tu vas vérifier des données et tu dois être rigoureux parce que ta rigueur aura un impact sur l’étude et même sur ton travail. En d’audit, si on se rend compte que que t’as pas été rigoureux, ça va se voir. Du coup il faut que tu sois rigoureux et que cela n’ait pas d’impact sur toi et sur l’étude. Voilà. Avec tous ces éléments-là, il faut que tu réfléchisses. Saches que je donne des conseils personnalisés et des coachings pour les personnes qui veulent devenir ARC et pour les ARCs. Si tu as besoin d’ aide pour réfléchir à cette problématique, je suis là pour t’aider. Tu peux me contacter et via pharmaspecific-training.com et prendre rendez-vous. Ce sont des rendez-vous de 30 minutes à une heure où on peut discuter et vous pouvez poser des questions personnelles et je suis là pour t’aider. Saches que je suis coach certifié.  Je vous souhaite une bonne journée. Pensez également à mettre j’aime en bas cette vidéo, si vous avez aimé cette vidéo.

À bientôt ! Au revoir.


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

2 réflexions sur « Comment être sûr que le métier d’ARC est fait pour moi? »

  1. Andoniaina

    bonjour, je suis nouvelle sur le métier du data manager
    J’aimerais vous demander de l’aide à propos du passage d’annotation du CRF classique au CRF CDISC.
    Comment gérer les conflits d’annotations? Qu’est ce qu’on fait si un élément du CRF ne correspond pas aux variable CDISC ??
    Est ce les formats classiques et les formats CDISC sont les mêmes?
    Quel chemin doit t-on procéder pour avoir des tables CDISC si le le logiciel utilisé délivre une table horizontale??
    Est qu’on peut traiter un par un les standard CDISC?? (exemple: on va commencer juste par SDTM) et pour ce cas, quelles sont les contraintes savoir??
    merci beaucoup

    Répondre
    1. Vanessa Montanari

      Hello,

      Malheureusement le data management n’est pas notre corps de métier, je ne peux pas t’aider. Vanessa

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.