Stratégie : devenir freelance, Bad ou Good idea?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cliquez sur la vidéo pour écouter cette vidéo “stratégie” et abonnez-vous à notre chaîne YouTube, pour être informé immédiatement (nous en avons plusieurs en stock) 🙂
N’oubliez pas d’aimer, si vous avez aimé la vidéo ! !!

Vous êtes ARC, chef de projet ou TEC et vous êtes tenté par l’aventure du free-lance ? Voici une vidéo “stratégie” où je vous donne quelques idées pour vous décider.

Bonjour à tous, c’est Vanessa Montanari du blog de la recherche clinique. Aujourd’hui, je vais répondre à une nouvelle question : est-ce que je devrais devenir freelance ?

Donc, comme vous savez, moi j’ai débuté en tant qu’ARC salariée et puis j’ai fait différents types de missions dans des CRO, notamment ARC Lead, ARC moniteur, soumissions réglementaires etc … Et puis, ce qui s’est passé c’est que quand j’ai eu mon premier enfant, j’ai décidé de devenir freelance. J’avais en fait l’objectif de pouvoir concilier vie familiale et vie professionnelle. Je me disais que je pourrais travailler moi, en étant freelance en gagnant plus et je pensais que ça aurait été un peu plus simple. Je voudrais vous dire que si vous avez envie d’être freelance, il ne faut le pas le faire en espérant fuir quelque chose.  Si votre objectif c’est fuir, … je ne sais pas … fuir des collègues, fuir une mauvaise ambiance, si votre objectif est de fuir quelque chose, c’est non. Si votre objectif c’est d’être plus libre, oui mais … En fait, quand on est freelance, on est plus libre en effet. On est plus libre de choisir ses clients, on est libre de son emploi du temps, mais en réalité, on n’est pas si libre que ça. Pourquoi je dis qu’on n’est pas si libre que ça parce qu’on a souvent un stress comme une épée Damoclès en fait au dessus de la tête, en se disant oui mais je n’accepte pas cette mission, est-ce que je vais en trouver une autre ? On a la peur en fait, on a un petit peu la peur de manquer. On peut arriver en fait dans des petites dérives où on va avoir tendance à prendre trop de travail et on va se retrouver peut-être encore plus chargé que quelqu’un qui serait salarié. Donc, pour être freelance, il faut avoir quand même une bonne maîtrise de soi-même pour pouvoir gérer plus facilement tout ce qui est stress financier même s’il y a des missions, il peut y avoir ce stress. En plus, Il faut aussi avoir de bonnes capacités commerciales, de bonnes capacités de communication pour pouvoir se vendre et trouver de manière régulière de nouvelles missions. Il faut savoir qu’entre entre deux missions, il peut y avoir un espace de un mois à un mois et demi avant de pouvoir retrouver une nouvelle mission si vous êtes un bon commercial. ça peut être plus long pour certaines personnes, donc il va falloir jongler entre l’intermission, c’est-à-dire commencer une mission alors qu’une autre n’est pas finie, alors qu’on est peut-être à plein temps ou à 80% de son temps. Donc, ce sont des périodes qui ne sont pas forcément difficiles et contrairement à ce qu’on croit, être freelance n’est pas forcément synonyme d’un équilibre vie personnelle et vie professionnelle. Donc là, je vous donne les aspects plutôt négatifs de l’histoire, mais cependant, il y a beaucoup d’aspects positifs dans le sens où on est vraiment quand même libre, libre de ses décisions, libre de ses choix et libre aussi de ses tarifs. Être freelance, ça permet également d’augmenter son salaire, voire de le faire doubler. Donc, c’est quand même assez plaisant et positif. Finalement, si on s’organise bien, on peut travailler moins en réalité.  Donc, si la question est : est-ce que je dois devenir freelance ? Déjà, posez-vous la question, est-ce que vous vous sentez les épaules pour supporter le fait d’être indépendant. Il faut également savoir qu’en étant freelance, on ne touche pas de chômage. Donc, il vous faut prendre une assurance privée qui est quand même assez onéreuse, qui coûte en moyenne 1000 euros par an. Sinon, s’il n’y a pas de travail, il n’y a pas de chômage et vous n’avez aucun support. Donc, il faut mettre de l’argent de côté, il faut aussi garder de l’argent pour la retraite puisque la retraite des freelances est très basse donc il va falloir mettre de côté et penser d’ores et déjà à sa retraite en se faisant une retraite privée, ce qu’on appelle loi madelin ou alors faire des placements financiers pour pouvoir préparer sa retraite. Donc, ce n’est pas si simple d’être freelance, donc il faut bien y réfléchir. N’hésitez pas à en discuter avec des personnes qui le sont déjà, qu’ils soient ARC ou pas et puis, si vraiment, après avoir pesé le pour et le contre, vous voyez que que ça vous ça vous tente, alors lancez-vous ! Il faut savoir que de toutes les façons, si vous vous lancez et qu’après ça ne marche pas, on est quand même en recherche clinique; si vous avez une expérience suffisante, c’est-à-dire au moins 4-5 ans, il faut savoir que vous n’auriez pas trop de difficultés à retrouver un emploi d’ARC surtout si vous avez travaillé à l’international, pour des grosses CRO, il n’y aura pas de problème. Donc,  vous ne prenez pas vraiment trop de risques en fonction de la qualité de votre CV. Donc, je vous souhaite une bonne journée et puis faites le bon choix.

Au revoir ! 


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

 

Vanessa Montanari

Je suis Vanessa Montanari, attachée de recherche clinique, chef de projet et dirigeante, depuis 6 ans, de Pharmaspecific, ma propre société de prestation de services, en recherche clinique. www.pharmaspecific.fr

More Posts

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments