Skip to main content

{:fr}

Article rédigé par la Société Pharmaspecific, spécialiste en recherche clinique

Les 3 choses qui manquent dans votre CV d’ARC

Bonjour, c’est Vanessa Montanari du blog de la recherche clinique.

Aujourd’hui, je vais vous faire une vidéo parce qu’il y a quelque chose que j’ai remarqué que vous oubliez tout le temps sur vos Cvs et là, il est vraiment temps que je vous en parle.

Il y a quelque chose qui est vraiment important pour un recruteur. Ils ont vraiment besoin de savoir sur quelle aire thérapeutique vous avez travaillé et des fois, vous êtes un petit peu vague sur l’aire thérapeutique. Par exemple si vous avez travaillé en oncologie, il est bien de préciser « quels types de cancer sur lesquelles vous avez travaillé ». Ça a vraiment une importance parce qu’un client a envie d’avoir un expert du domaine sur lequel il veut que vous travailliez. Donc, si vous avez travaillé auparavant sur le cancer du sein, précisez le. Précisez tous les cancers sur lesquels vous avez travaillé.

Également, ce qui est important, c’est que vous précisiez le nombre de patients sur lesquels vous avez travaillé, les tâches que vous avez effectuées en détail : si vous avez fait du monitoring, du remplissage ECRF, ….

Puis, aussi ce que vous oubliez souvent de mettre c’est le nombre de centres. Donc, pensez bien à marquer cette information.

À quoi ça sert de mettre le nombre de patients et le nombre de centres ?

Ça sert surtout à savoir quelle est votre réelle charge de travail. Parce qu’on peut voir, si vous vous êtes occupés de beaucoup de patients, si votre charge de travail était importante ou si c’était plutôt calme. Et peut-être aussi essayer d’évaluer si vous êtes capable de travailler sur des études sur lesquelles vous allez avoir beaucoup de stress.

Voilà pourquoi il est important de marquer ces informations là.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi  ANNONCE : Troisième édition du mémento sur les recherches cliniques

J’espère que ce petit conseil vous aura aidé.

Je vous souhaite bon courage et à bientôt ! Au revoir.


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

Article rédigé par la Société Pharmaspecific, spécialiste en recherche clinique

Bonjour, c’est Vanessa Montanari du blog de la recherche clinique.

Aujourd’hui, je vais vous faire une vidéo parce qu’il y a quelque chose que j’ai remarqué que vous oubliez tout le temps sur vos Cvs et là, il est vraiment temps que je vous en parle.

Il y a quelque chose qui est vraiment important pour un recruteur. Ils ont vraiment besoin de savoir sur quelle aire thérapeutique vous avez travaillé et des fois, vous êtes un petit peu vague sur l’aire thérapeutique. Par exemple si vous avez travaillé en oncologie, il est bien de préciser « quels types de cancer sur lesquelles vous avez travaillé ». Ça a vraiment une importance parce qu’un client a envie d’avoir un expert du domaine sur lequel il veut que vous travailliez. Donc, si vous avez travaillé auparavant sur le cancer du sein, précisez-le. Précisez tous les cancers sur lesquels vous avez travaillé.

Également, ce qui est important, c’est que vous précisiez le nombre de patients sur lesquels vous avez travaillé, les tâches que vous avez effectuées en détail : si vous avez fait du monitoring, du remplissage ECRF, ….

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi  Les 10 commandements du chef de projet clinique

Puis, aussi ce que vous oubliez souvent de mettre c’est le nombre de centres. Donc, pensez bien à marquer cette information.

À quoi ça sert de mettre le nombre de patients et le nombre de centres ?

Ça sert surtout à savoir quelle est votre réelle charge de travail. Parce qu’on peut voir, si vous vous êtes occupés de beaucoup de patients, si votre charge de travail était importante ou si c’était plutôt calme. Et peut-être aussi essayer d’évaluer si vous êtes capable de travailler sur des études sur lesquelles vous allez avoir beaucoup de stress.

Voilà pourquoi il est important de marquer ces informations-là.

J’espère que ce petit conseil vous aura aidé.

Je vous souhaite bon courage et à bientôt ! Au revoir.


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/{:}{:en}https://youtu.be/ZrZoGmWrb6I

Article written by the Pharmaspecific Society, a specialist in clinical research.

Hi, this is Vanessa Montanari from the clinical research blog.

Today, I’m going to make a video because there is something, I noticed that you forget all the time on your Cvs and now it’s really time for me to tell you about it.

There’s something that’s really important for a recruiter. They really need to know what therapeutic area you’ve been working on and sometimes you’re a little bit vague on the therapeutic area. For example, if you’ve worked in oncology, it’s good to specify « what types of cancer you’ve worked on ». It really matters because a client wants to have an expert in the area, they want you to work on. So, if you’ve worked on breast cancer before, say so. Specify all the cancers you’ve worked on.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi  {:fr}ARC Moniteur : réussissez votre visite de mise en place{:}{:en}How to succeed your implementation visit?{:}

Also, what’s important is that you specify the number of patients you’ve worked on, the tasks you’ve done in detail: if you’ve done monitoring, ECRF filling, …

Then, also what you often forget to put is the number of centres. So remember to mark this information.

What’s the point of putting the number of patients and the number of centres?

It’s mostly to know what your real workload is. Because we can see, if you’ve taken care of a lot of patients, if your workload was heavy or if it was rather quiet. And maybe also try to assess whether you’re able to work on studies that you’re going to have a lot of stress on.

That’s why it’s important to mark this information.

I hope this little piece of advice has helped you.

I wish you good luck and see you soon! Goodbye.


You need a service in clinical research? Contact PHARMASPECIFIC by visiting our website by clicking here: https://pharmaspecific.com/devis/.

If you have questions about being a clinical research associate or a career in clinical research, you can put them in the comments below. We will respond to you as soon as possible.

If you want to be coached, if you want a personalized answer to your questions or if you want to be in contact with other clinical research professionals, you can go to https://pharmaspecific-training.com/.{:}

Si tu as aimé cet article, je te remercie de « liker » ou de partager avec tes collègues et amis Attaché de Recherche Clinique :)

Laisser un commentaire