Skip to main content
{:fr}

Clique sur la vidéo pour écouter ce cas d’étude et inscris toi à notre chaine YouTube, pour être informé immédiatement (on en a plusieurs en stock)  🙂 N’oublies pas de liker, si tu as aimé la vidéo !!!

Tu vas sur le site et il n’y a plus de consentement. Tu y étais aller la dernière fois mais ils étaient là. Et là, il n’y a plus de consentement. Que faire ? Bonjour à tous, c’est Vanessa Montanari du blog de la recherche clinique. Je vais vous parler d’un petit cas concret en recherche clinique. Donc, la question est que faire si tu es allé sur site, les consentements étaient censés être sur site et ils n’y sont plus. Qu’est-ce tu dois faire ? Dans un premier temps, il faut que tu en parles directement à ton investigateur pour voir où est-ce que ces consentements ont été mis et s’il sait où est-ce qu’ils se trouvent. Ensuite, deuxième chose, tu contactes ton chef de projet pour m’informer de ce problème et surtout, tu n’ouvres pas les dossiers médicaux. Pas de consentements, pas de dossiers médicaux. Même si, le consentement était là avant, tu ne dois pas y toucher. Il faut également documenter tout ça dans le rapport de monitoring et demander à ce que l’investigateur documente l’information dans le dossier médical. Il faudra refaire signer tous les consentements aux patients à la date du jour où le consentement est signé. C’est-à-dire, on n’antidate pas les consentements. Par contre, une petite note peut être mise sur le consentement même ou le patient va écrire sur ce consentement qu’il avait signé le consentement « le temps », et l’investigateur aussi peut mettre une petite note comme quoi le consentement avait été signé et qu’il est perdu. Voilà, ça peut permettre aussi de montrer que les choses avaient été faites de demander au patient de noter cette information sur le consentement.
Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi  {:fr}Améliorer son anglais oral : 3 bons plans à moindre coût {:}{:en}Spoken English: 3 tips, at low cost{:}
Voilà. Donc, j’espère que ce petit cas concret t’aura aidé et que tu n’es pas dans cette situation. Bon courage ! Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/ Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais.  Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/ {:}{:en}

Click on the video to listen to this case study and subscribe to our YouTube channel, to be informed immediately (we have several in stock) 🙂
Don’t forget to like, if you liked the video !!!

You go to the site and there’s no more consent. You went there last time, but they were there. And now there’s no consent. What do I do? What do I do?

Hi, everyone, this is Vanessa Montanari from the clinical research blog. I’m going to talk to you about a little case study in clinical research. So, the question is what to do if you went on site, the consents were supposed to be on site and now they’re not. What are you supposed to do? First of all, you have to talk directly to your investigator to see where these consents were put and if he knows where they are. Then, secondly, you contact your project manager to inform me of this problem and above all, you do not open the medical files. No consents, no medical records. Even if the consent was there before, you must not touch them. You must also document all this in the monitoring report and ask the investigator to document the information in the medical file. All consents must be signed again by the patient on the date the consent is signed. In other words, we do not backdate the consents. On the other hand, a small note can be put on the consent itself or the patient will write on the consent that he or she signed the consent « the time », and the investigator can also put a small note that the consent was signed and that it is lost. This can also be used to show that things had been done by asking the patient to write this information on the consent.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi  Les 5 meilleures solutions pour trouver un emploi

That’s it. So, I hope that this little case study has helped you and that you are not in this situation. Good luck!

You need a service in clinical research? Contact PHARMASPECIFIC by visiting our website by clicking here: https://pharmaspecific.com/devis/.

If you have questions about being a clinical research associate or about a career in clinical research, you can put them in the comments below. We will respond to you as soon as possible. 

If you want to be coached, if you want a personalized answer to your questions or if you want to be in contact with other clinical research professionals, you can go to https://pharmaspecific-training.com/.

{:}
Si tu as aimé cet article, je te remercie de « liker » ou de partager avec tes collègues et amis Attaché de Recherche Clinique :)

2 Comments

  • Stéphanie Chambrelan dit :

    Bonjour Vanessa,

    Merci pour ce blog cela donne plein d’informations. Je suis actuellement en dernière année de Master Biologie à Rennes, Je suis en stage de formation ARC et TEC, où j’ai pu obtenir mon certificat aux bonnes pratiques cliniques et j’aimerais donc poursuivre et trouver mon premier emploi dans ce domaine et si possible en Normandie qui est ma région d’origine. Je suis plus précisement originaire du Havre, je sais que trouver un poste là bas est quasi impossible. Je voulais savoir si par hasard, j’aurais plus de chance à Rouen ou Caen ??

    Merci d’avance,
    Stéphanie Chambrelan

    • Vanessa Montanari dit :

      Bonjour,

      Il y a un peu de travail sur les deux villes. Rouen a un CH et un centre anticancer également. Il me semble que Caen a un CHU présent en recherche clinique surtout.
      Nous recherchons chez Pharmaspecific, un TEC oncologie sur Rouen, si vous avez cette expérience en Oncologie (un stage est suffisant)…nous attendons votre candidature.

      Bon courage.

      Vanessa

Laisser un commentaire