Comment le management transversal va changer ton travail de TEC et d’ARC?

Comment le management transversal va changer ton travail de TEC et d’ARC?

Do you want a smily and motivated investigator?

Les TEC sont essentiels à la bonne marche d’un essai clinique dans un centre. Aujourd’hui, les études cliniques sont de plus en plus complexes. Le TEC coordonne un nombre important d’acteurs (investigateurs, pharmaciens, radiologue, pathologiste, biologiste, technicien de laboratoire) et s’assure que les ICH/BPC sont respectées par ces acteurs dans le cadre de l’étude clinique. Les TEC sont en quelque sorte des managers, eh oui ! 🙂 Alors, sans pouvoir hiérarchique, comment s’affirmer, collaborer et coopérer avec les acteurs du centre ? Quelle stratégie adopter ? Avec quelle communication ? Un management utile pour les TEC mais également pour les ARC (gestion des centres, gestion d’une assistante de projet)…

Cet article cible les TEC. Cependant, il peut être transposer au travail d’ARC.

Le TEC est responsable de coordonner les acteurs de la recherche clinique. Comment obtenir que le responsable du laboratoire fournisse son CV, les normes de laboratoire et les certifications ANSM, que le radiologue effectue les relectures des scanners dans les temps, que le pharmacien effectue la comptabilité des traitements de l’étude, que l’investigateur rédige des comptes-rendus complets, …

Le TEC est un manager à part entière. Il n’exerce pas un management hiérarchique car il ne possède pas une autorité directe sur les autres acteurs du centre et n’a pas de pouvoir de sanction et de récompense. Par contre, il exerce bel et bien, un management dit « transversal ». Il doit user de son influence pour mobiliser les acteurs du centre dépendant d’autres services et d’autres hiérarchies.

Pour cela, le TEC devra éviter les erreurs récurrentes de ce type de management (court-circuitage, imposer brutalement une décision, négliger les modes de fonctionnement des autres acteurs, dévaloriser les interlocuteurs, …).

Voici les bases d’un management transversal de qualité afin de coopérer avec les autres acteurs de l’hôpital :

Organiser

  1. Constitue la bonne équipe. Il te faut identifier au sein de l’hôpital tous les acteurs (je dis bien tous) qui pourraient intervenir dans tes études cliniques, leurs compétences, leurs besoins, leurs personnalités, ce qui les valorise (afin de voir comment tu négocieras avec eux par la suite).
  2. Prépare toi à dialoguer en utilisant un style de management principalement participatif. Dans ce style de management, tu joues le rôle d’arbitre, tu partages les décisions et les idées, tu écoutes et négocies. Cela permettra de développer un sentiment d’appartenance à l’équipe des différents acteurs.
  3. Définis un cadre de travail précis pour tous les acteurs : les missions, les objectifs, les tâches et les responsabilités doivent être claires. Les règles de fonctionnement doivent être définies. Prépare des schémas globaux et par interlocuteur, après concertation avec eux.
  4. Construis un esprit d’équipe, une cohésion, par des actions conjointes (participation aux événements du spromoteur, formation interne, …)
  5. Entretiens des relations avec les hiérarchies de tes interlocuteurs. Tu pourras avoir une influence indirecte sur tes interlocuteurs grâce à eux.

Tes compétences d’organisation donneront confiance à tes interlocuteurs, ce qui permettra d’assoir ta légitimité.

Communique et exerce ton influence

En tant que TEC, Il faut oser te sentir d’égal à égal avec tes interlocuteurs, oser dire ce que tu penses, oser dire non. Chaque personne a son parcours, tu n’as pas à te dévaloriser, ni d’ailleurs à trop te valoriser J : Ii faut tout simplement t’affirmer et communiquer de manière pédagogique.

Tu peux par exemple préparer des schémas ou utiliser des outils pour communiquer avec tous les autres acteurs.

Pour avoir toutes les techniques d’affirmation de soi, clique ici https://delivre.wordpress.com/2007/10/03/techniques-daffirmation-de-soi/

Tu peux également exercer ton influence de plusieurs autres manières :

  • Par la persuasion en essayant de convaincre et de faire adhérer les autres acteurs,
  • Grâce à ton expertise en recherche clinique et dans l’organisation, tu auras une influence qui viendra de manière légitime,
  • En faisant circuler des informations importantes et intéressantes pour les autre acteurs,
  • En étant capable d’offrir ou de trouver des contreparties intéressantes pour les autres acteurs,
  • En rappelant les enjeux et le caractère stratégique de l’étude clinique aux acteurs afin de les pousser à agir,
  • En permettant une synergie entre les différents acteurs en les mettant en relation entre eux,
  • En démontrant aux acteurs qu’ils peuvent organiser l’étude clinique sans contraintes.

Malheureusement, le management transversal aura ses limites car tout dépendra également de certains freins externes :

  • Ce que tu proposes est-il compatible avec les intérêts personnels et professionnels de l’acteur ?
  • L’acteur dispose-t-il des responsabilités nécessaires et du temps suffisant pour participer à un essai clinique ?
  • L’essai clinique est-il compatible avec ses activités actuelles ?

Etre TEC, c’est manager sans pouvoir hiérarchique, cela requiert des qualités de meneurs (leadership) indispensables pour motiver tous les acteurs du centre possédant des savoir-faires, des cultures et desmétiers différents et certaines fois des intérêts divergents. Le TEC doit être diplomate, à l’écoute et parfois ferme. Le management transversal est le mode de fonctionnement parfait pour mener à bien la mission de TEC. Il peut même être utile aux ARCs dans de nombreux cas (gestion d’une assistante de projet, gestion des centres).

Pour aller plus loin :

Les 5 clés du management transversal aux éditions Dunod (lien affilié)

Visite le nouveau site internet de Pharmaspecific sur www.pharmaspecific.com


Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Vanessa Montanari

Je suis Vanessa Montanari, attachée de recherche clinique, chef de projet et dirigeante, depuis 6 ans, de Pharmaspecific, ma propre société de prestation de services, en recherche clinique. www.pharmaspecific.fr

More Posts

2 réflexions au sujet de « Comment le management transversal va changer ton travail de TEC et d’ARC? »

  1. Haby

    Merci pour cet article. C’est exactement ce que j’ai vécu en tant que TEC.
    Ma plus grosse difficulté c’était de demander aux radiologues des relectures et des comptes rendus avec les critères RECIST sachant qu’ils sont tous débordés, pas toujours présents et impossible d’avoir un référent radiologie pour une étude.
    Sinon ça passait mal aussi avec les infirmières parfois obligées de respecter des protocoles d’administration de chimio ou de faire des prélèvements sans savoir pourquoi. J’ai donc proposé des séances d’informations sur la recherche clinique et ça été très apprécié.
    Voilà surtout il faut rester diplomate et essayer de trouver les meilleures solutions pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Merci Haby pour ces bonnes idées. Le métier de TEC n’est pas toujours facile et surtout pas donné à tout le monde. Etre diplomate est nécessaire en effet. Certains biologistes se dirigent vers ce métier et se rendent compte que ce n’est pas dans leur tempérament. Elles restent dans ce poste par obligation (peur du changement ou difficulté pour trouver leur voie). Cela donne des TEC malheureux…J’espère que ce blog permettra a de nombreuses personnes de se poser les bonnes questions avant de débuter une carrière.

      Répondre

Laisser un commentaire