Quelles évolutions les ARC et les TEC en France, d’ici 10 ans ?

Article rédigé par la Société Pharmaspecific, spécialiste en recherche clinique

Quelles évolutions pour les ARC et les TEC en France, d’ici 10 ans ?

Les métiers d’ARC et de TEC sont relativement récents. Apparus avec l’émergence de la Recherche clinique, ils sont exercés chez des promoteurs industriels, institutionnels, en CRO et dans les hôpitaux.

Quelles pourraient être les futures missions de l’ARC et du TEC d’ici 10 ans ? Les aires thérapeutiques les plus prisées ? Tu trouveras ici les compétences d’avenir pour les ARC et TEC en France.

 

0010544483N-1920x1280

Une équipe polyvalente et fière de la recherche clinique française!

1. Oncologie, onco-hématologie, virologie, vaccins, maladies rares, technologies médicales : les atouts présents et futurs de la France

En France, la recherche clinique industrielle tend à reculer depuis quelques années au profit d’autres pays européens, on peut se poser la question de ce que deviendra l’ARC et le TEC dans 10 ans.

Nous ne savons pas quels impacts les différentes lois européennes et françaises auront sur l’emploi des ARC et TEC français. Cependant, la France reste un pays attractif pour la recherche clinique internationale. En effet, notre pays dispose de points forts en Recherche Clinique dans les domaines de l’oncologie, de la virologie, des vaccins et des maladies rares, mais aussi dans celui des technologies médicales (génomique, protéomique, bio-informatique). Nous pouvons donc nous attendre à ce que ces aires thérapeutiques continuent à être les domaines d’avenir pour les ARC et les TEC.

Cf. Rapport du Leem : « Place de la France dans la recherche internationale » 2012

En dehors de la délocalisation des essais cliniques vers les pays de l’Est européen, d’autres facteurs tendent à faire penser que l’ARC et le TEC devront se diversifier davantage, et être aussi plus orientés vers l’international.

2. Les nouvelles missions du TEC vis-à-vis du patient

Avec le contexte actuel, les hôpitaux font face à une pénurie de médecins. Conséquence, ces derniers ont de moins de moins de temps à consacrer aux études qu’auparavant (recueil des consentements, informations des patients).

Aux Etats-Unis, en fonction du type d’études (par exemple les études avec un médicament déjà sur le marché ou ayant un risque minimal) les Clinical research coordinators (CRC) qui sont l’équivalent de nos TEC français sont autorisés à expliquer, obtenir, signer et dater le consentement éclairé des patients. Pour pallier à la pénurie de médecins, le modèle américain pourrait être appliqué en France.

Cf. exemple d’annonce d’emploi dans un centre anti-cancéreux reconnu aux Etats-Unis

Cf. article de l’ACRP – association des professionnels de la recherche clinique : The process of informed consent

3. Les ARC des promoteurs institutionnels seront amenés à participer à la rédaction des protocoles

Les médecins des hôpitaux développent régulièrement des projets de recherche clinique notamment au sein de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris). Pour développer leurs projets, ils ont besoin d’obtenir un PHRC (Programme hospitalier de la recherche clinique).

Le PHRC est un financement des projets de recherche par les hôpitaux dont les objectifs sont :

  • l’évaluation de la sécurité, de la tolérance ou de la faisabilité de l’utilisation des technologies de santé chez l’Homme (par exemple : études de phase I et I/II, études de phase IV)
  • la mesure de l’efficacité des technologies de santé.

Les résultats des projets proposés par les médecins doivent permettre de modifier directement la prise en charge des patients.

Ces médecins ont une forte envie de faire évoluer la médecine par le biais de la recherche clinique. Pourtant, ils sont de moins en moins disponibles pour concevoir et rédiger de nouveaux protocoles. Ces missions pourront être relayées aux ARC qui rédigeront des protocoles et laisseront à l’investigateur la validation médicale du document. Bien entendu, les formations d’ARC seront plus complètes pour prendre en compte ce nouvel aspect du métier.

4. L’ARC et ses nouvelles compétences juridiques

Les patients sont de plus en plus intéressés à participer à des protocoles de recherche clinique, notamment pour les maladies chroniques. Cette intensification sera d’autant plus accentuée par le règlement européen (appliqué à partir de Mai 2016) qui souhaite une transparence des essais cliniques vis-à-vis des patients.

L’une des conséquences porte sur l’aspect juridique : les patients connaissant de mieux en mieux leurs droits en recherche clinique, les risques de contentieux augmentent, surtout en cas d’erreur dans le recueil des consentements.

L’ARC sera tout particulièrement concerné par cette évolution dans le cadre de son monitoring et il devra développer des compétences en matière juridique. En effet, il faudra renforcer les aspects juridiques, la gestion du risque et la traçabilité de ces documents.

Là encore, les formations d’ARC devront proposer un enseignement adapté.

5. Nouveaux pays émergents et dimension internationale

De plus en plus d’études cliniques seront internationales, de nouveaux laboratoires pharmaceutiques en provenance des pays émergents d’Amérique latine et d’Asie nécessiteront la maitrise de l’anglais et des outils informatiques (saisie et traitements des données). Les compétences en négociation, en relationnel et en connaissance des cultures seront nécessaires, afin de mieux gérer les rapports avec ces nouveaux clients.

6. Le remote monitoring

Par ailleurs, avec l’expansion du cahier électronique, nous pensons que l’ARC fera de plus en plus de remote monitoring. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet dans un précédent article du blog : « Remote monitoring, une évolution du métier d’ARC » de Séverine Lopez.

Nous pensons que les besoins en ARC et TEC au sein des études seront toujours présents pour assurer la qualité des essais cliniques, aussi bien au niveau scientifique, technique et réglementaire.

L’ARC et le TEC jouent et joueront un rôle primordial dans les essais cliniques : ils seront toujours indispensables au bon déroulement des recherches, mais devront dans les années à venir être plus polyvalents qu’ils ne le sont déjà. Maitrise des aires thérapeutiques d’avenir, nouvelles missions des TEC, compétences juridiques, maitrise de l’anglais et de la connaissance des autres cultures seront nécessaires pour maintenir sa propre attractivité au sein de la recherche clinique française.

Visite également le site internet de Pharmaspecific, www.pharmaspecific.com et découvre nos activités.

Si tu as aimé cet article, je te remercie de « liker » ou de partager avec tes collègues et amis attachés de recherche clinique et chefs de projet. Tu peux te rendre sur la page Facebook du « blog de la recherche clinique » et de « Pharmaspecific » et cliquer sur « j’aime » pour nous soutenir. Tu peux également t’inscrire à la newsletter du blog, nous t’informerons des nouveaux articles dès qu’ils seront postés.

Sources :

Place de la France dans la recherche clinique internationale : http://www.leem.org/enquete-place-de-france-dans-recherche-clinique-internationale

Exemple d’annonce d’emploi dans un centre anti-cancéreux reconnu aux Etats-Unis : https://peoplesofthr.dfci.harvard.edu/psp/hrprod2/EMPLOYEE/HRMS/c/HRS_HRAM.HRS_CE.GBL?Page=HRS_CE_HM_PRE&Action=A&SiteId=2&languageCd=ENG

Article de l’ACRP – association des professionnels de la recherche clinique : http://www.acrpnet.org/pdf/ACRPWhitePaperTheProcessofInformedConsent.pdf

Etude prospective des métiers de la fonction publique hospitalière – Monographie des métiers de la Recherche Clinique, Ministère de la Santé et des Sports, Octobre 2008.

Article « Recherche Clinique : la France doit transformer les essais » de J-J Cristofari, 21 Mai 2011

La Recherche Clinique, de C. Januel pour la Direction de la prospective et du dialogue public du Grand Lyon, Mai 2013

Article du blog « remote monitoring, une évolution du métier d’ARC » de Séverine Lopez : https://blogdelarechercheclinique.com/remote-monitoring/#more-389


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais.

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

Merci d'avoir lu cet article!

Pour aller plus loin, tu peux recevoir gratuitement tes guides

"Comment se former et trouver un emploi d'ARC?"

"Menez une étude clinique au succès"

ebooks_2018_photo.PNG
Recherches utilisés pour trouver cet article :évolution de la recherche clinique en france,quelles sont les evolutions au cours des 10 dernieres annee dans le métier dattaché commerciale,les évolutions de lattachée commerciale au cours de ces 10 dernieres annees

Vanessa Montanari

Je suis Vanessa Montanari, attachée de recherche clinique, chef de projet et dirigeante, depuis 6 ans, de Pharmaspecific, ma propre société de prestation de services, en recherche clinique. www.pharmaspecific.fr

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.