J’ai peur de l’échec!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Abonne-toi à notre chaine YouTube, on publie pleins de vidéos en ce moment !

Bonjour, c’est Vanessa Montanari du blog de la recherche clinique. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un nouveau sujet.

J’ai reçu message d’un internaute qui me disait : “j’ai peur de réussir, je suis actuellement une formation d’ARC et tous mes camarades ont des doctorats ou sont sur-diplômés, contrairement à moi qui a un master 2 obtenu à l’étranger et un master 1 en biologie et physiologie en cours d’obtention. J’ai peur de ne pas être assez diplômé pour décrocher un CDI, c’est mon objectif. Je souhaite travailler en CRO mais mon anglais n’est pas top aussi.”

Alors, donc, il y a 2 choses. Je ressens que tu manques de confiance en toi puisque tu me dis que tu as peur de réussir et que tu me parles de tes autres camarades qui sont sur-diplômés. Il faut savoir que dans le métier d’ARC, bien sûr, il faut au moins un master 1 pour entrer en tout cas en CRO, mais ce n’est pas parce que tu as un doctorat que tu seras plus embauché qu’un master 1 ou qu’un master 2. Donc, ce n’est pas ça qui fera la différence. C’est vraiment toi qui feras la différence. Toi, ta personnalité, l’expérience que tu vas acquérir. Donc, tu n’as pas à rougir du nombre d’années d’expérience que tu as ou de ce que tu as fait, tu dois prendre confiance en toi sur ce point-là. Par contre, tu dois mettre en place une stratégie et tous les atouts nécessaires pour que justement, ce soit toi qu’on choisisse plutôt qu’une autre personne qui soit en doctorat. Parce que tu sais toi que personne d’autre. Donc, tu parles l’anglais. L’anglais c’est très important si tu veux rentrer en CRO. Déjà, tu peux commencer par ce sentier et régler ce problème d’anglais. Au fait, on n’a rien sans rien. Donc, si tu sais que tu as des lacunes en anglais, il faut que tu règles ce problème. Parce que lorsque tu auras des entretiens en anglais, tu ne passeras pas la barrière parce qu’il te manque cette lacune. La lacune, elle n’est pas sur ton diplôme, ce n’est pas parce que tu as un diplôme étranger que tu es moins capable de faire le métier d’ARC qu’un autre. Donc, ce n’est pas une raison. Je pense qu’il faut que tu t’occupes de cette d’histoire d’anglais et après tu verras pour le reste. En tout cas, de la même manière pour tout ce qui est stress, manque de confiance en soi, la méditation, la sophrologie, ce sont des choses qui permettent de se relaxer et d’être moins énervé, d’être mieux concentré, d’être plus concentré. Donc, essaye ça déjà et puis tu verras si ça change quelque chose. Voilà.

Je te souhaite bon courage. A bientôt !


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

Vanessa Montanari

Je suis Vanessa Montanari, attachée de recherche clinique, chef de projet et dirigeante, depuis 6 ans, de Pharmaspecific, ma propre société de prestation de services, en recherche clinique. www.pharmaspecific.fr

More Posts

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments