Questions-réponses-métier-ARC-1

Mes réponses à vos questions sur le metier d’ARC (Partie 1)

Article rédigé par la Société Pharmaspecific, spécialiste en recherche clinique

J’ai fait ce podcast pour répondre aux questions-réponses de Noël de Solène, Anne, Marie, Laetitia, Liliane, Fiona, Jérémie sur le métier d’ARC.

Bonne écoute à tous !

Solène

Bonjour, actuellement en thèse de recherche sur les cellules-souches, dans le contexte des maladies cardiaques, je me demandais quel est l’apport qu’un doctorat apporte sur le CV d’un ARC? Avantage ou désavantage? En vous remerciant par avance.

En fait un doctorat n’a pas d’apport particulier quand on débute une carrière d’arc. C’est ni un avantage ni un désavantage. Par contre dans le public, cela peut être un ava

ntage en terme de salaire et de poste. Il me semble qu’on peut débuter en tant qu’ingénieur de recherche clinique grâce à un doctorat. Par contre dans le privé je n’ai pas vu de différence , il y a peut être des entreprises qui en font une différence et permettent de devenir plus rapidement chef de projet mais encore là ce n’est pas sûr. Donc pour moi il n’y a pas d’avantage et de désavantage. Pour être ARC on a besoin d’un BAC+3 à un BAC+4.

Anne,

Savez-vous où je peux trouver une version du contrat unique de septembre 2016 en anglais?

Je réponds tardivement à ta question mais il y a eu une mise à jour du site de la convention unique le 10 février 2017 et dans cette mise à jour ils ont mis en ligne les versions anglaises. Donc maintenant tu peux les chercher et les récupérer.

Marie

Bonjour, cherchant à me réorienter, je voulais savoir si ARC est un métier qui recrute activement en ce moment et si les formations sont valables? Merci de votre réponse.

Le métier ARC est un métier qui recrute depuis plusieurs années. Pour moi ces recrutements ne semblent pas faiblir. Tu peux regarder en allant sur le LEEM la quantité d’annonce pour ce métier. Elles sont assez nombreuses donc il y a du travail. En ce qui concerne les formations, oui elles sont valables. Après il y a des écoles qui sont plus renommées que d’autres. Je pense que ce qu’il faut que tu fasses pour faire ton choix, c’est de te renseigner auprès des écoles du pourcentage par session des élèves qui ont réussi à trouver un poste. Je pense que c’est la meilleure façon de savoir si les personnes trouvent rapidement ou pas un poste.

Laetitia,

Un centre est conscient des déviations protocolaires, par exemple valeur en dehors de celle recommandé par le protocole. Lors d’un monitoring doit-on signaler ces déviations protocolaires dans le compte rendu de monitoring? Sachant que le centre en est conscient et a déjà fourni une explication.

Toute déviation protocolaire doit se retrouver dans ton compte rendu de monitoring. C’est ce qu’on attend de toi. En cas d’audit, le fait de ne pas avoir mis ces déviations dans le compte rendu pourrait être prejudicial.  Le centre en est conscient soit, il a donné une explication mais est-ce qu’il a donné des actions préventives et correctives par rapport à ce problème? Normalement sur les bonnes pratiques cliniques, il doit suivre le protocole à la lettre. Tout écart au protocole est une déviation et doit être reporté dans ton rapport et le centre doit trouver des solutions pour régler le problème.

Liliane,

Bonjour Vanessa! Je souhaite me former pour devenir attaché de recherche clinique mais j’hésite entre une formation privée et une formation publique. Pouvez-vous me conseiller par rapport à cela? Est-il facile de trouver un emploi d’attaché de recherche clinique après la formation? Pouvez-vous me donner des conseils pour que je puisse me former du mieux possible?

Pour choisir entre les formations privées et publiques, il faut aussi savoir où tu veux aller. Si tu veux plutôt travailler dans le public, une formation publique serait plus adaptée. Les formations publiques sont effectuées par des personnes du  public en général. Les formations privées sont effectuées par des professionnels du domaine privé. Donc en général si tu fais une formation privée tu auras plus de chances d’être embauché dans le privé et si tu fais une formation publique tu auras plus de chances d’être embauché dans le public. Sauf éventuellement pour tout ce qui est master. Où là ça va vraiment dépendre mais je te parle ici des DIU.

Est-ce qu’il est facile de trouver un emploi après la formation? Je ne peux pas te dire si c’est facile ou pas. Tout va dépendre de toi, de ta capacité à défendre ton CV, ta capacité à te présenter, ta personnalité. Si tu es là au bon moment, au bon endroit et où est-ce que tu vas postuler. Il y a plein de choses qu’il faut entrer en ligne pour pouvoir faire que tu vas trouver un emploi d’attaché de recherche clinique. Donc si tu cherches des conseils pour te former au mieux je pense qu’il faut que tu cherches à savoir en fonction des différentes écoles le taux de placement des ARC à la fin de la formation. Quel est par exemple le pourcentage d’ARC qui ont réussi à trouver un poste juste dans les 6 mois de la formation ou dans les 3 mois. Probablement ce type de formation devrait avoir ce type de chiffre. Tu peux peut-être essayer de leur poser cette question et essayes aussi de demander à des personnes qui ont cette formation ce qu’ils ont fait comme formation. Tu peux également essayer d’aller sur Linkedin, puis voir en tapant les noms de ces formations, voir un tout petit peu les étudiants qui ont suivi cette formation et où est-ce qu’ils sont aujourd’hui? Est-ce qu’ils sont plutôt à l’hôpital ou plutôt dans une entreprise privée? Voilà.

Fiona,

Bonjour, actuellement en M1 biologie santé, je souhaite m’inscrire en master 2 coordinateur d’étude dans le domaine de la santé. Ce dernier étant en contrat d’apprentissage, je sui à la recherche d’une entreprise. Avez vous des conseils à me donner? Merci d’avance pour chaque réponse.

Moi je suis favorable au contrat d’apprentissage uniquement si la formation se déroule dans un premier temps et que l’apprentissage se déroule après la formation. Je m’explique, en fait lorsque tu es en entreprise et que tu es pris en tant qu’apprenti, tu es un membre à part entière de l’entreprise. Tu es un ARC à part entière dans l’entreprise. L’entreprise ce qu’elle attend de toi c’est que tu puisses mener à bien un projet de A à Z. Sauf que lorsque tu es en apprentissage et que tu dois de manière régulière partir en cours, revenir en entreprise toutes les deux-trois semaines, l’entreprise aura de la difficulté à te proposer un poste ou une mission sur le long terme. Elle devra toujours avoir quelqu’un qui devra gérer tes projets avec toi. Ce qui déjà va t’empêcher d’avoir une totale autonomie et ce qui n’est pas très intéressant pour l’entreprise. Donc à mon avis, avant de choisir un master, vérifie que ça ne puisse pas te donner des difficultés à te trouver un apprentissage. Cependant, dans ces formations là, il a forcément des entreprises qui ont déjà pris des stagiaires par le passé. Donc tu pourras dans tous les cas postuler auprès de ces sociétés là qui elles ont l’habitude de prendre des apprentis et qui ne sont pas déranger par le mode de fonctionnement de ces masters.

Jérémie,

Bonjour et meilleurs voeux à tous. J’aimerais des informations sur le métier de clinical trial assistant. En effet sur santé pro, propose une formation sur ce métier mais le net n’est pas très bavard à ce sujet. J’aurais donc aimé savoir quelle est la tâche d’un CTA? Et si ce métier demande des déplacements? Également quelles sont les prétentions salariales en début de carrière?  

C’est un peu normale que le web ne soit pas très bavard au sujet de ce métier parce que c’est un métier qui n’est pas extrêmement connu. En gros, un clinical trial assistant c’est une assistante de projet, une assistante en recherche clinique, c’est une assistante classique niveau BAC+2 mais qui s’est spécialisée en recherche clinique. Elle a de bonnes connaissances de la recherche clinique. Pas des connaissances aussi poussées qu’un attaché de recherche clinique mais a des connaissances qui lui permettent de faire son travail au quotidien et de mieux comprendre les demandes de ses chefs de projet et des attachés de recherche clinique. Donc ses tâches cela va être: la rédaction de compte rendu, s’occuper des envois de document près des centres, les rangements des classeurs investigateur.

En tout cas elle assiste les ARC dans différents types de tâches qui ne sont pas trop scientifiques. Donc c’est un métier que l’on retrouve plutôt en CRO. J’ai entendu dire qu’il y aurait un petit peu moins de CTA dans certains CRO mais c’est à vérifier. Ce métier ne demande pas de déplacement. Après il peut y avoir des déplacements mais c’est extrêmement rare, ce serait éventuellement pour aller aider un ARC qui aurait beaucoup trop de travail et par exemple l’aider à s’occuper du classeur investigateur, à ranger le classeur investigateur. Sinon au niveau des prétentions salariales, c’est vraiment en fonction des sociétés, les salaires vont vraiment être variable. Parce que certaines sociétés vont avoir besoin urgent de CTA, qu’elles vont augmenter les salaires pour faire un appel auprès d’autres entreprises. Cependant, je dirais que les salaires vont entre 28 et 32 KE en début de carrière dans des grosses CRO.

A bientôt !


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

Merci d'avoir lu cet article!

Pour aller plus loin, tu peux recevoir gratuitement tes guides

"Comment se former et trouver un emploi d'ARC?"

"Menez une étude clinique au succès"

ebooks_2018_photo.PNG

2 réflexions au sujet de « Mes réponses à vos questions sur le metier d’ARC (Partie 1) »

  1. Michaël

    Pour info dans le publique (hospitalier) le fait d’avoir un PhD n’apporte pas forcément un gain de salaire par rapport à un master (en général c’est la même grille d’ingénieur hospitalier)…Après tout dépend du type de structure ( CHU, INSERM, CLCC etc…) et de la convention collective.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.