Vis ma vie d’ARC

Rédigé par Jena Chun

Bonjour à tous,

Nouvelle rubrique sur le Blog de la Recherche Clinique : « Vis ma vie d’ARC » !

En quoi consiste-elle ? Partager ses propres expériences en tant qu’ARC, pour vous donner un aperçu de ce qui pourrait vous attendre à la sortie de votre formation d’ARC.

Aujourd’hui, ce sera visite de monitoring. Entre la théorie et la pratique, ces visites sont loin d’être « faciles » et elles ne se ressemblent jamais !

La visite de monitoring, comment se prépare-t-elle ?

Personnellement, je veille à ce que tout soit prêt la veille (ou un peu avant, si tu as le temps) : sacoche pc, ordinateur, chargeurs, téléphone (bien chargé !), documents, post-it, crayons, itinéraire et horaires des transports en commun, billets de train ou d’avion, réservation de taxis, cartes bancaires, etc. Et surtout, ne pas oublier de mettre son réveil à l’heure !

Une visite de monitoring se déroule généralement sur une seule journée, trajets aller-retour compris. Donc c’est une (longue) journée intense qui t’attend ! Il vaut mieux être bien préparé et bien dormir.

Une fois sur site…

Quand je me rends pour la première fois sur un site, j’essaye de m’y rendre en avance, en ayant pris soin de repérer mon bâtiment sur le plan du site hospitalier que j’aurai imprimé.

Une fois sur place, je note tout, pour éviter de me perdre et ainsi gagner du temps pour les prochaines fois : numéro du bus, nom de l’arrêt, nom du bâtiment, numéro de l’étage, quel couloir emprunté, les différents accès etc.

Une fois arrivée, j’appelle le TEC pour le prévenir de ma présence. Petite anecdote… il m’est arrivé qu’en arrivant sur site pour une visite de monitoring, la TEC ait oublié ma venue, malgré mon email de confirmation envoyé quelques jours auparavant. Pas de panique, tout s’est arrangé, la TEC a fait preuve de professionnalisme et m’a gentiment préparé le classeur investigateur de l’étude et les dossiers médicaux !

Une fois installée, je commence à monitorer en suivant ma checklist, en ayant vérifié préalablement que je dispose du matériel nécessaire pour travailler (classeur investigateur, consentements, dossiers médicaux, CRF papiers si applicable…) et en demandant les disponibilités du TEC et/ou de l’investigateur pour parler de l’étude et répondre aux demandes de clarifications.

Pour les points à effectuer lors d’une visite de monitoring, je t’invite à relire l’article du blog ici : https://blogdelarechercheclinique.com/comment-reussir-sa-visite-de-monitoring/, afin d’optimiser au maximum cette journée !

Petit conseil, note tout. Même si tu penses qu’une information n’est pas utile, note la tout de même, tu feras le tri après !

Les fluos sont mes meilleurs amis : ils me permettent de mieux m’organiser, en triant les informations notées selon les codes couleurs : une couleur pour les questions que je dois poser au centre, une autre pour les EIGs, une autre pour les informations importantes pour le rapport de visite de monitoring, etc.

Pour tes notes, il est préférable de tout mettre sur un même support et aux mêmes endroits. Entre les copies des relevés de température, des formulaires de comptabilité, de CVs, etc, on peut vite s’y perdre parmi tous ces papiers.

Sinon, tu peux tout à fait prendre tes notes directement sur ton ordinateur, comme cela, pas de problème de relecture, et tu auras juste à faire des copier-coller pour ton rapport de visite.

En partant…

Personnellement, tant que les informations sont « fraiches », j’essaye de rédiger sur le trajet du retour le rapport de monitoring et/ou la lettre de suivi, histoire d’organiser les points importants de la visite.

On a tendance à croire qu’on aura le temps de le faire ultérieurement, et à repousser la rédaction. Mais en tant qu’ARC, tu verras que tu n’as pas le temps de t’ennuyer, et qu’il est préférable de le faire de suite !

De retour au bureau…

De retour au bureau, je trie les documents et les numérise afin de me concentrer uniquement sur le rapport et les lettres de suivi. Je priorise la finalisation du rapport de monitoring afin de l’envoyer dans les meilleurs délais au chef de projet. J’essaye également de préparer dans la foulée les lettres de suivi au centre et à la pharmacie, et pour finir je mets mes outils de suivi à jour, et le CTMS, afin que tout soit prêt pour la prochaine visite !

Si tu as des anecdotes sur des visites de monitoring, partage les avec nous dans les commentaires J


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

Merci d'avoir lu cet article!

Pour aller plus loin, tu peux recevoir gratuitement tes guides

"Comment se former et trouver un emploi d'ARC?"

"Menez une étude clinique au succès"

ebooks_2018_photo.PNG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.