ARC et TEC, comment bien choisir son poste ?

Article rédigé par la Société Pharmaspecific, spécialiste en recherche clinique

ARC et TEC, comment bien choisir son poste?

 

femme_heureuse_recherche_clinique

J’ai bien choisi!

Tu débutes une carrière d’ARC ou tu souhaites changer de poste d’ARC ?  Tu ne sais pas quel type de poste d’ARC ou de TEC choisir, dans quel type de structure ton profil sera plus adapté et quelles perspectives d’évolution attendre ? Dans cet article, nous allons t’aider dans ton choix en te présentant chaque type de poste, ses missions, les structures dans lesquelles postuler et les perspectives d’évolution. Tu pourras ainsi choisir en toute connaissance de cause 🙂

Il y a plusieurs métiers d’ARC : en CRO,  en laboratoire, en groupe coopérateur et à l’hôpital. L’ensemble de ces postes nécessitent le même niveau d’études (un Bac+3 à Bac+5).

1. ARC moniteur

L’ARC moniteur a pour principale mission le monitoring. Il se déplace entre 50 et 60% de son temps (3 à 4 fois/semaine). Il peut être amené à se déplacer sur sa région, en France et même à l’international.

Ses missions au cours des déplacements :

  • Visite de sélection
  • Visite de mise en place
  • Visite de suivi
  • Visite de fermeture

Ses missions au siège :

  • Contacts téléphonique avec les centres
  • Saisie de données sur le CTMS (clinical trial management system) ou base de données administrative de l’étude
  • Rédaction de rapports de visite
  • Rédaction de courrier à l’investigateur

En CRO :

Tu auras l’occasion de travailler sur différentes pathologies, avec différents promoteurs.  Dans certaines structures, tu pourras travailler avec des collègues et clients étrangers. Cela te permettra de développer ton niveau d’anglais et tes qualités d’adaptation et de flexibilité. En fonction de la complexité du projet, tu auras entre 2 et 5 protocoles en même temps. En fonction des structures, les salaires peuvent être assez stimulants.

En général, tu subiras des périodes de stress intense lors d’analyse finale ou intermédiaire et des périodes de calme, entre ces périodes.

En laboratoire :

Tu auras l’occasion de communiquer avec les différents services de l’entreprise (marketing, vente, pharmacovigilance, affaires réglementaires, statistiques, data-management) qui seront concernés par la molécule développée. Tu pourras suivre la même molécule et tu travailleras sur la même pathologie et/ou maladie pendant plusieurs années. Dans certains laboratoires, l’esprit d’entreprise et d’appartenance est très prononcé. Tu pourras bénéficier des avantages d’être dans un grand groupe (salaires, intéressement et primes compétitifs, mutation interne et changement de postes).

En fonction de la structure, tu pourras également subir certains inconvénients tels que la difficulté d’évolution et le risque de fusion entre laboratoires (reclassement, chômage …).

En groupe coopérateur ou à l’hôpital :

Tu auras la possibilité de travailler sur des projets ayant un fort intérêt scientifique (promu et soutenu par les médecins des hôpitaux eux-mêmes). Tu travailleras avec des équipes médicales très motivées et impliquées sur leur projet. Tu pourras effectuer des tâches très diverses (soumissions réglementaires, gestion de contrats, …).

A l’hôpital, les postes pourront être plus précaires. Les salaires seront plus bas et les budgets plus serrés  qu’en CRO ou en laboratoire.

Les Evolutions habituelles : ARC coordinateur, ARC lead, chef de projet, ARC Manager, ARC responsable des soumissions réglementaires et des contrats.

2. Technicien d’étude clinique (TEC) :

Le technicien de recherche clinique travaille en collaboration directe avec l’investigateur qui lui délègue la coordination des études dans le service hospitalier. Il existe deux types de postes de TEC. L’un est sédentaire et l’autre comporte des déplacements. Celui qui se déplace est souvent embauché par une CRO et celui qui est sédentaire est embauché par une association de l’hôpital ou par l’hôpital.

Les responsabilités du TEC :

– Il gère les données de l’étude : il remplit les Cahiers d’observation, déclare et suit les événements indésirables graves. Il prépare également les visites de monitoring (mise à disposition des dossiers médicaux des patients) et effectue les corrections des cahiers d’observation en fonction des demandes de l’attaché de recherche clinique.

– Il assure le suivi logistique de l’essai : il contrôle la réception et les conditions de stockage du matériel nécessaire à l’étude tel que documents, protocoles, questionnaires, formulaires de consentements des patients et en assure l’archivage en fin d’étude.

– Il communique efficacement pour assurer l’interface promoteur/investigateur : il participe aux réunions de mise en place et aux autres réunions de formation,  , il collabore avec les services spécialisés ainsi qu’avec les départements de pharmacovigilance et de data mangement.

-Il effectue le suivi des patients : organisation des rendez-vous patients en fonction du calendrier des visites, préparation et gestion des questionnaires patients, aide de l’investigateur lors de la randomisation (préparation des éléments nécessaires), préparation des kits de biologies, technique des tubes (centrifugation, transfert), information du laboratoire d’analyse, préparation et envoi des tubes et vérification du stockage des échantillons.

En CRO : Tu auras l’occasion d’effectuer de nombreux déplacements et de voir différentes méthodes  de travailler entre tes différents centres. Tu pourras développer des compétences d’adaptabilité et de flexibilité. En fonction des structures, les salaires peuvent être stimulants et des postes en CDI existent. Tu ne seras pas toujours sur place, d’où une coordination du centre qui peut être parfois plus difficile. Tu rencontreras plus rarement les patients.

A l’hôpital : Tu coordonneras les études dans tout le service et tu pourras collaborer plus étroitement avec les membres l’équipe. Tu seras amené à rencontrer les patients. Cela te permettra de développer tes qualités relationnelles. Le nombre de protocole à gérer peut-être important (jusqu’à 30 protocoles), ce qui demande une bonne capacité d’intégration de toutes ces informations afin de pouvoir permettre une inclusion optimale des patients. Le poste est précaire dans de nombreux hôpitaux. En général, les salaires sont moins importants que dans les CRO.

Les évolutions habituelles : ARC moniteur, ARC centralisé, TEC manager.

Responsable des soumissions réglementaires et des contrats (ARC start-up):

L’ARC est responsable des soumissions réglementaires (ANSM, CPP, CNOM, CNIL, CCTIRS), et de la négociation des contrats (investigateur, hôpital).

Tu devras avoir de forte compétence de synthèse et une bonne connaissance des différentes attentes des institutions tels que l’ANSM, le CPP, le CNOM, la CNIL, le CCTIRS. Tu devras avoir également de grandes qualités de négociateur pour convaincre tes interlocuteurs.

Le poste existe dans les CROs et dans certains laboratoires. L’ARC est sédentaire. Son rôle est capital car il permet de mettre en place les études au plus vite. Cela demande des qualités d’organisation et de rigueur. Le responsable des soumissions a pour mission de récupérer l’ensemble des documents nécessaires aux soumissions réglementaires et à l’établissement des contrats ; soit directement auprès de l’investigateur, soit par le biais des ARC moniteurs. Cet ARC est régulièrement sous pression car les promoteurs souhaitent une mise en place des projets au plus vite. Le temps moyen pour mettre en place est de 5 à 9 mois (entre la réception des premiers documents de l’étude et l’ouverture des centres). Cet ARC peut être amené à gérer une dizaine de soumissions en parallèles.

Les Evolutions habituelles : ARC coordinateur, ARC lead, chef de projet, ARC Manager.

ARC centralisé :

Cet ARC est responsable de gérer les études uniquement du bureau. Il est sédentaire. Le poste existe dans certaines CRO.

L’ARC effectue du Remote monitoring  :

Le Remote monitoring consiste en une revue de certaines données à distance,  cela implique bien sûr l’utilisation d’un CRF électronique (e-CRF). Dès lors que le personnel du centre a saisi les données dans l’e-CRF, l’ARC vérifie leur cohérence et les valide en tant que « datas reviewed ». Vérifier la cohérence des données c’est tout simplement vérifier, par exemple, qu’un patient défini comme « masculin » n’a pas comme antécédent médical une hystérectomie …

Cette revue se fait toutes les semaines ou dès que les données sont saisies en période de sélection des patients afin de pouvoir identifier des possibles échecs de sélection et surtout d’éviter des inclus à tort.

Toutes les données saisies dans l’e-CRF sont revues dans ce sens, et certaines peuvent être vérifiées par comparaison avec d’autres systèmes électroniques utilisés dans le cadre de l’étude :

  • Système de revue des résultats de laboratoire (date de naissance, date de la visite, poids du patient, sexe du patient…)
  • Système pour la dispensation du traitement à l’étude (date de la dispensation, bras attribué au patient si applicable, numéro des lots dispensés au patient, poids du patient si applicable). Lorsqu’une donnée ne semble pas cohérente ou est différente de celle trouvée sur un autre système, une querie peut alors être émise et permettre au Technicien d’Etude Clinique (TEC) de vérifier et de corriger (ou pas) la donnée. L’ARC s’occupe également de la partie administrative de l’étude, il récupère les documents de l’étude auprès des investigateurs et les relance régulièrement. Sur certaines études, il travaille en binôme avec un ARC moniteur. L’ARC ne rencontre pas physiquement les membres de l’équipe d’investigation contrairement à l’ARC moniteur. Ce qui demande de grande qualité de communication orale car tout se passe par téléphone.

Les Evolutions habituelles : ARC moniteur, ARC responsable des soumissions réglementaires et des contrats.

ARC moniteur (CRO, labo, hôpital), TEC (CRO, hôpital), responsables des soumissions et des contrats ou ARC centralisé ; le métier d’ARC est diversifié, il y en a pour tous les goûts. Il y a des postes adaptés à ta personnalité et à tes compétences. Il ne te reste plus qu’à faire le bon choix!

Si tu as aimé cet article, je te remercie de « liker » ou de partager avec tes collègues et amis attachés de recherche clinique, technicien de recherche clinique, managers et chefs de projet.

Tu peux te rendre sur la page Facebook du « blog de la recherche clinique » et de « Pharmaspecific » et cliquer sur « j’aime » pour nous soutenir.

Retrouve « Pharmaspecific » et « Vanessa Montanari »  sur LinkedIn pour avoir de l’actualités pertinentes en recherche clinique en cliquant ici et ici

Retrouve nous également sur Viadeo en cliquant ici et ici

Tu peux également t’inscrire à la newsletter du blog, nous t’informerons des nouveaux articles dès qu’ils seront postés.


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais.

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

Merci d'avoir lu cet article!

Pour aller plus loin, tu peux recevoir gratuitement tes guides

"Comment se former et trouver un emploi d'ARC?"

"Menez une étude clinique au succès"

ebooks_2018_photo.PNG
Recherches utilisés pour trouver cet article :attaché de recherche clinique salaire,salaire attaché de recherche clinique,attache de recherche clinique hospitalier,activites arc moniteur,technicien detudes cliniques,salaire technicien détude clinique dans le privé,salaire TEC en milieu hospitalier,salaire arc monitoring,hopital poste d\attaché c\est quoi?,grille de salaire ARC

Vanessa Montanari

Je suis Vanessa Montanari, attachée de recherche clinique, chef de projet et dirigeante, depuis 6 ans, de Pharmaspecific, ma propre société de prestation de services, en recherche clinique. www.pharmaspecific.fr

More Posts

24 réflexions au sujet de « ARC et TEC, comment bien choisir son poste ? »

    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Sophie,

      Je ne connais pas bien cette formation. Le mieux est de se renseigner auprès des ARC sur Linkedin.

      Merci

      Vanessa

      Répondre
  1. Minette

    Bonjour Vanessa et merci pour l’énergie, le temps que tu prends pour nous informer de l’actualités sur les métiers de le recherche clinique (RC).
    tes conseils sont simplement encourageants et je regrette profondément de ne pas avoir découverte ton blog plus tôt mais comme on dit il ne fait jamais tard.

    J’aimerai te présenter mon profil ainsi que mes attentes professionnelles afin que tu puisses me guider.

    Je suis titulaire d’un M2 en Vaccinologie et j’aime profondément la RC d’ailleurs j’ai effectuer mon stage de M2 en RC dans un grand groupe pharma où j’ai découvert le métier d’ARC et c’est de l’a que m’ait venu l’envi de continuer dans la RC au détriment de la recherche fondamentale car j’estime qu’il y a plus d’opportunités pro.

    Ne sachant pas très bien le différence entre tec et arc, je me suis inscrite au DU de TEC qui se déroule à Créteil UPEC. En effet, après lecture de tes articles, je perçois mieux la différence.

    Cependant, maman de deux enfants en bas âges avec un mari qui se déplace beaucoup, je ne saurais opérer de nombreux déplacement pour l’instant, mais je me rend compte que mes ambitions futures sont plutôt axées sur les missions d’ARC moniteurs avec possibilités dévolutions en chef de projet ou coordinateur.
    voici mes questions:

    -Ma formation de TEC (en cours) et mon parcours seront ils suffisants pour trouver du travail rapidement et surtout aspirer à de telles ambitions?

    – Connaitre le salaire moyen mensuel d’un TEC VS ARC

    -Dans quelles structures pourrais faire pourrais-je effectuer mon stage pour faciliter mon évolution future sachant que mes domaines de prédilections sont l’oncologie, les maladies infectieuses, l’immunothérapie, la thérapie cellulaire et génique?

    -Un changement de formation en ARC est il à prévoir dans l’immédiat ou des formations complémentaires avec mon DU de TEC seront-ils à prévoir pour arriver à mes fins?

    Merci par avance pour tes réponses qui me seront d’une aide précieuse.

    cordialement

    Minette

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Minette,

      Pour allez à l’essentiel :
      -Ma formation de TEC (en cours) et mon parcours seront ils suffisants pour trouver du travail rapidement et surtout aspirer à de telles ambitions?
      Oui et non. si ta formation est spécialisée sur le métier de TEC, Il te manque certaines notions donc cela va être plus compliqué. Tu peux peut-être tenter à l’hôpital dans une URC. Je vais faire une interview prochainement (elle sera publié cette semaine) soit bien à l’écoute car il y aura des pistes par rapport au FCRIN.
      – Connaitre le salaire moyen mensuel d’un TEC VS ARC?
      Tu trouve cette information dans les grille de l’APHP, ils ont un site sur la recherche clinique, tu auras les salaires. Pour les ARC, télécharge notre guide.
      -Dans quelles structures pourrais-je effectuer mon stage pour faciliter mon évolution future sachant que mes domaines de prédilections sont l’oncologie, les maladies infectieuses, l’immunothérapie, la thérapie cellulaire et génique?
      Dans une URC en tant que Moniteur ou en tant que TEC dans un centre de lutte contre le cancer.
      -Un changement de formation en ARC est il à prévoir dans l’immédiat ou des formations complémentaires avec mon DU de TEC seront-ils à prévoir pour arriver à mes fins?
      Il y a de nombreux postes dans le public en tant qu’ARC. Je ne sais pas trop si tu dois changer maintenant. Fais avec ce que tu as et tu verras par la suite. Avec ton stage de TEC et une deuxième formation d’ARC, il y a de grande chance que l’on de propose rapidement un poste d’ARC en CRO. Par contre, il ne faut pas rester trop longtemps en tant que TEC (maximum 2 ans). Cf ma vidéo

      Good luck!

      Vanessa

      Répondre
  2. Chelli

    Bonjour,je vous remercie pour votre blog qui m’a aidé à mieux connaître le métier d’Arc.
    Je suis titulaire d’une licence en biologie et physiologie obtenue à l’étranger il y a maintenant 10ans ,actuellement en poste d’auxiliaire de puériculture je souhaiterais intégrer une école ARC ou de TEC quels sont vos conseils pour mieux réussir ma formation sachant que j’ai travaillé autant que préparatrice en pharmacie pendant 1ans à l étranger.je vous remercie

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Cheffi,

      Les diplômes que tu as obtenu ne sont pas ceux détenus par les ARC habituellement. Je pense qu’il faudrait reprendre un Master 1 et Master 2 en recherche clinique pour mettre toutes les chances de ton côté.
      Tu peux toujours tenté de faire une formation de TEC (Formatis) et trouver un poste de TEC en pédiatrie. Tu as peut-être une chance. Tu peux essayer de poser la question dans des services de pédiatrie faisant de la recherche clinique pour voir s’ils t’embaucheraient.

      Merci

      vanessa

      Répondre
  3. Anonyme

    Bonjour,

    Je suis actuellement ” ARC Start Up” (selon cet article).
    Comme c’est un type d’ARC peu répandu il y a très peu d’information sur internet au sujet de la rémunération. Quel est la fourchette salariale ? Quel serait un salaire type d’un ARC start up avec 1 an d’expérience, Bac+5 avec la formation DIU-FIEC ?
    Je sais que pour un ARC moniteur c’est environ 2300 brut mais comme l’ARC Start Up est sédentaire le salaire doit sans doute être inférieur.

    Je vous remercie par avance pour votre réponse,
    Cordialement

    Audrey

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Audrey,

      Les ARC start-up sont en général des ARC seniors qui sont devenus sédentaires. Les salaires sont donc bien plus élevé que 2300 brut (En tout cas en CRO). Les salaires sont variables en fonction de la structure. Tu peux télécharger notre guide sur ce blog. Nous mettons en dernières pages les salaires des débutants en fonction des types de structures. Avec un an d’expérience, tu peux rajouter 1-2Ke/an par rapport à un débutant.

      Je te souhaite de bonne négociation 🙂

      Vanessa

      Répondre
  4. Sakina

    Bonjour,

    Je vous remercie pour ce blog

    J’ai un bac +4 en Biologie j’ai travaillé comme Déléguée hospitalière en Algérie et bientôt je vais fait la formation ARC SUP SANTÉ Lyon mais j’ai peur de ne pas trouver un stage ou un boulot après la formation,
    Je veux savoir si il y a des difficultés pour en trouver

    Benmameche sakina

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Bonjour,

      Oui, il y a des personnes qui ne trouvent pas de postes. Mais il y en a qui trouvent. Par exemple dans une session de formation, je dirai 20% ne trouvent pas. Cela dépend de pleins de critères.

      Réfléchissez bien et faites le bon choix.

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  5. Sophia

    Bonjour Vanessa,

    Merci pour ce blog qui est assez complet et répond à beaucoup de mes interrogations…! C’est vraiment sympa d’avoir pris de ton temps pour le faire et éclairer les personnes en quête de réponses.

    Mais j’aimerais avoir ton avis car je suis en pleine interrogation depuis quelques semaines. Voilà j’ai fait un DUT génie biologique ( option analyses biologiques et biochimiques), avec un bac S en poche. Par la suite j’ai fait une licence pro de Biologie analytique et expérimentale. Déjà à cette époque le métier d’ARC m’intéressait, mais je n’arrivais pas à me décider sur quelle serait la “meilleure formation pour y arriver et trouver un travail rapidement” après… Et par ailleurs mes parents voulaient que je sois autonome et m’ont encouragés à entrer dans la vie active après ma licence. Je travaille donc dans le laboratoire d’un hôpital parisien depuis bientôt 2 ans. Mais je m’ennuie ! Ce n’est pas du tout stimulant, j’aime la pratique, mais le côté “suivi” des patients, des données biologiques etc. C’est un manque.
    J’aimerais donc avoir ton avis concernant mon “Profil” déjà, ainsi que sur le choix de la formation…? Si reprendre en Master te semble possible et adapté, ou il vaut mieux tenter une formation d’un an privée avec les études que j’ai faites ?

    Merci encore

    Cordialement,

    Sophia.

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Bonjour,

      Ton profil n’est pas vraiment celui que les recruteurs retiennent. Je pense que tu devrais reprendre tes études (au moins bac+4) puis faire une formation privé ou publique.
      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre
  6. Graça

    Bonjour Vanessa,

    Je suis une débutante et pour ça j’en ai quelques doutes, au niveau formation, quelle est la différence entre un TEC et un ARC? Quelles sont les écoles de formations pour ARC et TEC les plus recommandées au tour de Paris que les collègues proposent et vous aussi?
    Je vous remercie sincèrement de votre réponse et de votre avis.

    Graça

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Bonjour,

      Pour connaitre la différence entre un TEC et un ARC. Tu peux trouver de nombreux articles sur ce thème en allant dans l’item “articles” de ce blog. Pour les écoles, il y a quelques formations spécifiques au métier de TEC (une à l’université de Créteil, chez Formatis). Cependant, je te recommande de faire une formation d’ARC qui t’ouvriras aussi au porte du métier de TEC. Tu pourras ainsi te positionner sur les 2 métiers.
      Pour l’école, je te recommande Sup Santé qui est l’école que j’ai faite pour faire ce métier.

      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre
  7. Martin

    Bonjour Vanessa,

    Merci beaucoup pour cet article, c’est exactement ce qu’il me fallait !
    Je viens d’être accepté pour effectuer une formation d’ARC mais en lisant votre article je me dis que le poste de TEC me correspondrait sûrement davantage (moins de déplacement, davantage de relationnel …)
    Comment devenir TEC du coup ? Je suis déjà titulaire d’un bac+5 (sage-femme).

    Merci d’avance pour vos informations,

    Bien à vous,

    Justine

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Bonjour Justine,

      C’est assez simple, après la formation tu dois chercher des stages de TEC. Comme tu as un diplôme de sage-femme tu peux essayer de te diriger vers la gynécologie ou sur les cancers féminins.

      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre
  8. Laura

    Coucou Vanessa !
    Est ce que tu sais si le métier de chargé de soumissions réglementaires est similaire au métier d’ARC responsable des affaires réglementaires. Je vois plusieurs offres de stage en tant que “regulatory submissions coordinator” dans des CRO mais je ne sais pas si je peux candidater à ces offres. Je suis actuellement en master 2 recherche clinique.
    Merci pour ton aide.

    Bonne journée 🙂

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Bonjour Laura,

      Le responsable des affaires réglementaires est différent du métier de Submission specialist ou ARC chargé de soumissions réglementaires.
      Le responsable des affaires réglementaires est un Pharmacien et il s’occupe des demandes d’AMM et d’autres sujets en rapport avec les autorités. Il travaille plutôt en laboratoire pharmaceutique. En général, c’est lui qui s’occupe également des soumissions réglementaires pour les essais cliniques mais très souvent cela est délégué au service des opérations cliniques (ARC) dans les laboratoires.
      L’ARC chargé des soumissions réglementaires travaille dans une CRO ou un laboratoire et s’occupe exclusivement des soumissions au CPP, CNOM, CNIL et à l’ANSM (en fonction des sociétés). Ce poste demande d’être expérimenté dans ce type de tâche afin d’éviter les perte du temps dans l’obtention des autorisations (le temps, c’est de l’argent dans l’industrie pharmaceutique). Effectuer un stage sera pour toi une bonne chance de travailler dans ce domaine par la suite.

      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre
  9. Maxime

    Bonjour,

    Merci pour votre article.
    Quel salaire peut-on demander pour être RSM dans une grosse CRO avec comme bagage une expérience d’ARC moniteur ?
    Merci

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Bonjour, je ne sais pas. J’imagine que RSM veut dire Remote site monitor (ARC sans déplacement qui effectue du remote monitoring notamment). Renseignez vous sur le salaire d’un RSM dans cette boite puis demander la fourchette haute.

      Bon courage.

      Vanessa

      Répondre
  10. nina

    Bonjour Vanissa,

    Je suis technicienne d’étude clinique à l’APHP et je suis à la recherche des CRO qui recrutent des TECs à l’APHP, Car l’APHP n’offre pas des CDI .

    Bien à toi

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Bonjour Nina,

      Plusieurs CRO françaises recherchent des TEC. Je te recommande d’aller sur le site de l’AFCRO et de regarder avec attention le site internet des membres de l’association. Tu devrais trouver ton bonheur.

      Bon courage!

      Vanessa

      Répondre

Laisser un commentaire