Comment choisir la bonne école pour être ARC?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment choisir la bonne école pour être ARC?

Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

Merci d'avoir lu cet article!

Pour aller plus loin, tu peux recevoir gratuitement tes guides

"Comment se former et trouver un emploi d'ARC?"

"Menez une étude clinique au succès"

ebooks_2018_photo.PNG

Vanessa Montanari

Je suis Vanessa Montanari, attachée de recherche clinique, chef de projet et dirigeante, depuis 6 ans, de Pharmaspecific, ma propre société de prestation de services, en recherche clinique. www.pharmaspecific.fr

More Posts

4 réflexions sur « Comment choisir la bonne école pour être ARC? »

  1. Sabrina Daou

    Bonsoir ,je trouve que votre blog est tres intéressant j’y viens pour élargir mes connaissances surtout que je viens juste mettre les pieds sur le métier .je souhaite savoir la différence entre un ARC et TEC et chargé Vigilance et qu’ est est le mieux entre les 3 pour une débutante comme moi qui a un bac plus 5 scientifiques à l ‘ étranger et qui s ‘ apprête à commencer une formation privée .Merci

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Bonjour,

      L’ARC travaille fait du contrôle qualité, le TEC assistant l’investigateur dans la mise en œuvre de l’étude dans l’hôpital, le chargé de vigilance s’occupe du suivi des effets indésirables et de leur déclaration aux autorités. Vous pourriez faire les 3. Tout dépend de vos personnalités et de vos envies à long terme. Je vous laisse parcourir le blog (nous ne parlons pas du métier de chargé de vigilance par contre) et vous décidez. Si vous avez besoin de mon aide, prenez rdv sur Pharmaspecific-training.com

      A bientôt,

      Vanessa

      Répondre
  2. PascaleG

    Bonjour,
    Le choix de l’école a pour moi de l’importance . Nous recrutons des ARCs et nous notons des différences.
    La formation en Master2 est bien souvent beaucoup plus complète et permettra aux futurs ARCs d’aller au delà du monitoring en leur permettant d’écrire des protocoles etc…Leur évolution de carrière sera bien meilleure. Evidemment le stage est important mais c’est une constante quelque soit le domaine dans lequel on travaille.
    Bien cordialement

    Répondre
    1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

      Bonjour,

      Le choix de l’école a une importance, Cependant, elle a moins d’importance que l’expérience terrain, selon moi. Concernant les master 2, ils peuvent être plus complets mais tout dépend de l’objectif de l’apprenant. A t-il besoin de quelque chose de complet ( et parfois trop généraliste pour le métier mais qui peut également ouvrir d’autres portes) ou quelque chose de rapide/ciblé pour entrer dans la vie active (en 3 mois par exemple)? C’est au futur ARC de décider de la formation (en fonction de ses aspirations) tout en choissisant des formations reconnues. Quelles soient privés ou publiques, si elles sont de bonnes qualités, elles amèneront, en général, au même résultat. Ce qui intéresse l’employeur privé ce sont les connaissances et en particulier la pratique. Je ne souhaite pas orienter trop sur une formation en particulier car la plupart des formations actuels sont de bon niveau (lors des coachings personnalisés avec les futurs ARC, je peux éventuellement donner mon avis personnel sur certaines formations car j’ai reçu des stagiaires de différentes formations). Il y a des différences entre les stagiaires, soit, mais ce sont des débutants de toutes les façons. La différence n’est pas toujours lié qu’à la formation. Je reprend donc mon propos, c’est une formation reconnue (master 2 ou pas) associée à un bon stage qui ouvrira les bonnes portes. C’est aussi les qualités du candidat qui seront déterminantes. Une formation seule n’a jamais apporté du travail, beaucoup de personnes peuvent en témoigner. Ce que je veux transmettre sur ce blog, c’est qu’il faut faire ces choix en fonction des besoins des employeurs pour pouvoir se faire une place au soleil. J’informe sur ce que j’ai observé durant toutes ces années en tant que TEC, ARC CDP, manager, dirigeant, dans le privé et un peu dans le public et cela n’engage que moi. De plus, l’écrire de protocole est un autre métier, celui de “medical writer”, en tout cas dans le privé.

      Merci à vous,

      Vanessa Montanari

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


This blog is kept spam free by WP-SpamFree.