Medical science liaison, Une reconversion pour les ARC?

Medical science liaison

Un article de Jena Chun.

Beauty at a meetingEn tant que professionnel de la Recherche Clinique, connais-tu le terme « Medical Science Liaison » (MSL) ? Il ne s’agit pas d’un domaine médical … Un indice ? Peut-être que tu as déjà travaillé avec un Medical Science Liaison …sais-tu que certains ARC se sont déjà reconvertis dans cette profession?

En effet, un Medical Science Liaison désigne une profession dans le domaine de l’Industrie Pharmaceutique. Dans cet article, nous te proposons d’en savoir plus sur cette profession peu connue.

Quel est le rôle du MSL ?

Le Medical Science Liaison, ou MSL, est un expert scientifique dans l’Industrie de la Santé et plus précisément dans des domaines thérapeutiques bien définis de la recherche. Le MSL joue donc un rôle clef au sein des entreprises de l’Industrie Pharmaceutique, car il renforce leur notoriété scientifique. 

Le MSL joue un rôle intermédiaire entre l’Industrie de la Santé et le Développement d’un produit, puisqu’il suit et s’occupe des différentes étapes du cycle de vie d’un/des produit(s) (par exemple, en communiquant les dernières connaissances médicales et scientifiques sur ses produits commercialisés, en s’assurant qu’ils soient utilisés de façon appropriée et efficace…) et s’assure du succès commercial de ses produits.

Un MSL est également identifié sous les termes de : « Medical Liaison », « Medical Manager », « Regional Scientific Manager », « Clinical Liaison » ou encore « Scientific Affairs Manager »… ou en français : Conseiller scientifique régional, Médecin régional, Médecin/Pharmacien de l’information médicale, Médecin produit, Manager (responsable) médical, Directeur médical

Quelles compétences doit avoir un Médical Science Liaison ?

Voici une liste non exhaustive des compétences que doit avoir un MSL.

La communication, le relationnel

Pour assurer le succès de ses produits, un MSL doit établir et maintenir de bonnes relations avec les « leaders d’opinions clés » ou « KOL » (pour « Key Opinion Leaders ») en faisant parti d’une communauté médicale et scientifique.  Il est aussi amené à collaborer avec d’autres professionnels, travaillant dans d’autres services de l’Industrie Pharmaceutique tels que le service Vente ou Marketing par exemple. Cela passe par l’organisation et l’animation de présentations scientifiques aux équipes pharmaceutiques et marketings (élaboration de posters, de diaporamas …). Par ailleurs, un MSL sera amené à se déplacer régulièrement au niveau national et international, lors de conférences ou de congrès.

En tant qu’expert médical et responsable scientifique, il doit répondre à toute demande de renseignements médicaux ou scientifiques concernant son produit. La diffusion et la transmission des nouvelles données scientifiques liées à ses produits, pourra se faire grâce à son réseau de professionnels de santé, qu’il devra maintenir et développer.

L’aptitude à établir et maintenir des relations de travail efficaces avec ses collègues et ses clients est donc indispensable pour devenir un MSL.

L’aisance relationnelle est primordiale : le MSL est amené à travailler en étroite collaboration avec de nombreux professionnels de santé (KOLs, leaders d’opinion, investigateurs, pharmaciens, …) en participant à toutes les étapes du processus de développement du produit (élaboration de nouveaux protocoles de traitements, mise en œuvre d’une étude …).

De ce fait, des compétences en communication (écrite et orale) sont indispensables. Aussi bien au niveau relationnel, qu’au niveau scientifique.

Sont appelés les « KOLs », des médecins, leaders d’opinion, experts dans des domaines thérapeutiques définis. Autrement dit ce sont des professionnels de santé « de référence » : neurologues, pédiatres, médecins, etc.

Gestion de projet

Un MSL gère un ou plusieurs projets. En effet, non seulement c’est un expert médical et scientifique, mais il doit également :

  • être en charge de la promotion, du développement clinique d’un produit, en élaborant et mettant en œuvre des stratégies de communication et de développement (marketing, forces de vente)
  • concevoir, mettre en place et coordonner des projets de recherche : mise en œuvre et suivi des études cliniques nécessaires au développement des produits
  • développer des relations avec des experts scientifiques (réseau, développement de sa communauté) et le corps médical
  • pouvoir former du personnel médical
  • rédiger des publications scientifiques

Un MSL doit donc faire preuve de leadership.

Des compétences en Recherche Clinique

Etant amené à travailler sur des opérations cliniques, le MSL doit avoir des connaissances et/ou une expérience professionnelle dans la Recherche Clinique : connaissance du travail en milieu hospitalier, des Bonnes Pratiques Cliniques (BPC) et des ICHs de la méthodologie et de la conduite d’un essai clinique.

Et pour les qualités ?

Pour pouvoir prétendre à un poste de MSL, outre les qualités relationnelles et de communication, d’autres qualités sont indispensables, telles que le dynamisme, la rigueur, l’organisation, l’esprit d’analyse, l’adaptabilité, la capacité à travailler en équipe, la diplomatie, la proactivité, l’écoute, la réactivité, etc.

Quels parcours faut-il suivre pour devenir MSL ?

En tant que MSL, donc expert scientifique, il est nécessaire :

  • D’avoir suivi une formation scientifique supérieure avec un Doctorat en Sciences ou Biologie, Médecine ou Pharmacie. Cependant, du fait du contexte actuel (pénurie de médecins en France ou de candidats en général), il est possible de devenir MSL à partir d’un niveau Master mais avec une forte expérience professionnelle dans un domaine thérapeutique précis.
  • De pratiquer couramment l’anglais, du fait de la dimension internationale de l’industrie Pharmaceutique et des déplacements internationaux
  • D’avoir une expertise dans des aires thérapeutiques bien définies. Actuellement, les domaines thérapeutiques sollicitant le plus de MSL sont les neurosciences, les maladies cardiovasculaires et l’oncologie.
  • D’avoir une expérience dans l’Industrie Pharmaceutique.

Et le salaire ?

Un MSL en début de carrière peut prétendre à un salaire de 48k€ brut, ceci variant bien entendu avec l’expérience, mais aussi le niveau d’études (Doctorat ou Master). Un MSL pourra évoluer vers des postes avec de plus grandes responsabilités par la suite.

En tant que consultants pour les industries pharmaceutiques ou de Biotechnologie, les MSLs sont maintenant très impliqués dans les activités liées aux essais cliniques.

Bien que leur rôle évolue, le MSL reste une profession peu connue du fait de leur faible proportion par rapport à d’autres professions de l’industrie pharmaceutique. Cependant, la demande est croissante : selon ce site (http://www.themsls.org/mission-and-vision), « sur les dix plus grandes sociétés pharmaceutiques aux États-Unis, le rôle du MSL a augmenté en moyenne de 76% depuis 2005 ».

Maintenant, tu en sais plus sur le rôle du « Medical Science Liaison ».  Si tu souhaites plus d’informations à ce sujet, tu peux te rendre sur ce site :

http://www.mslinstitute.com/

Qui sait, peut-être seras-tu amené en tant qu’ARC, TEC ou Chef de projet à travailler avec un MSL au cours de ta carrière professionnelle ou même peut-être vas tu te reconvertir vers ce métier 🙂

Jena Chun


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais.

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

Merci d'avoir lu cet article!

Pour aller plus loin, tu peux recevoir gratuitement tes guides

"Comment se former et trouver un emploi d'ARC?"

"Menez une étude clinique au succès"

ebooks_2018_photo.PNG
Recherches utilisés pour trouver cet article :medical science liaison,poste de msl,medical sciences,POSTE DE MSL LORRAINE,directeur recherche clinique loc:FR,médecin régional msl,déscription activité MSL,msl metier medical science liaison,msl recherche clinique,poste médical équivalent anglais

Vanessa Montanari

Je suis Vanessa Montanari, attachée de recherche clinique, chef de projet et dirigeante, depuis 6 ans, de Pharmaspecific, ma propre société de prestation de services, en recherche clinique. www.pharmaspecific.fr

More Posts

6 réflexions au sujet de « Medical science liaison, Une reconversion pour les ARC? »

  1. DoctoranteS

    Bonjour,

    Je suis doctorante en Imagerie Médicale (neuro-imagerie). Est-ce que ce métier pourrait être adapté à quelqu’un ayant ma formation ou c’est surtout pour les médecins, pharmaciens, biologistes ou ARC?
    Merci!!

    Cordialement
    Une doctorante curieuse

      Répondre
      1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

        Bonjour,
        Oui c’est possible pour les doctorants. Pour l’embauche on regardera pobablement ta spécialité. Il faudra trouver des sociétés spécialisées dans l’imagerie (c’est un peu une niche…). C’est un peu risqué mais possible.

        Bon courage!

        Vanessa

          Répondre
      2. Alexandra

        Bonjour, je viens de finir mon doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire, mes domaines d’expertises sont l’oncologie et les maladies métaboliques. J’aimerais m’orienter vers un travail de MSL. Que me conseillez-vous pour aller vers ce domaine? Dois je forcement faire une formation? Existe-il des formations pour devenir MSL?

          Répondre
          1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

            Alexandra,

            En faite il n’y en a pas à ma connaissance. Postulez c’est tout ce que je peux vous dire! Ah oui j’ai oublié abuser de Linkedin (il y a pleins d’annonces d’emploi).

            Vanessa

              Répondre
          2. TEREYGEOL

            Quels sont les avantages et inconvénients du métier ?
            Quel est la journée type d’un ARC / TEC ?
            Quels sont les évolutions possibles après un poste d’ARC / TEC ?
            Faut-il des formations complémentaires en tant qu’ARC (biostatistique, épidémiologie…) et où se former ? De même en tant que TEC ?
            Quelles sont les aires thérapeutiques (oncologie, maladies cardiovasculaires…) les plus représentées ?
            Faut-il mieux travailler en CRO ou en milieu hospitalier en début de carrière ?
            Quelles sont les similitudes et les différences entre le privé (laboratoires pharmaceutiques, CRO) et le public (hôpitaux) ?
            Comment valoriser sa formation, son stage et se faire recruter après une formation d’ARC ? Comment convaincre le recruteur qui souhaite toujours recruter un ARC junior avec au moins 1 an d’expérience hors stage de nous recruter, nous étudiants-ARC après notre formation ?

              Répondre
              1. Vanessa Montanari Auteur de l’article

                Bonjour,

                Pour plusieurs questions, il faut te rendre dans la partie “Articles” du blog, tu trouveras tous les articles avec les réponses. Pour les questions, non traité, voici les réponses :
                Quel est la journée type d’un ARC / TEC ?
                Ma réponse : Un article sera proposé
                Faut-il des formations complémentaires en tant qu’ARC (biostatistique, épidémiologie…) et où se former ? De même en tant que TEC ?
                Ma réponse : Pas besoin, toutes les bases sont données durant la formation d’ARC.
                Quelles sont les aires thérapeutiques (oncologie, maladies cardiovasculaires…) les plus représentées ?
                Ma réponse : Oncologie, Maladie infectieuse.
                Comment convaincre le recruteur qui souhaite toujours recruter un ARC junior avec au moins 1 an d’expérience hors stage de nous recruter, nous étudiants-ARC après notre formation ?
                Ma réponse : Cette réponse est complexe. Beaucoup d’ARC sont recruté après un stage. As tu frappé au bonne porte? As tu passé le stade du tri de CV ou celui de l’entretien? beaucoup de critères entre en jeu.
                Bon courage.

                Vanessa

                  Répondre

              Laisser un commentaire

              Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

              This blog is kept spam free by WP-SpamFree.