Skip to main content

{:fr}

Article rédigé par la Société Pharmaspecific, spécialiste en recherche clinique

Dans cette dernière vidéo de la série des Questions-Réponses de Noël, je vais répondre aux questions de Ines, Laetitia, Jalila et Nathalie.

Inès,

Bonjour, j’ai une grande confusion par rapport aux différents accords financiers contrat entre promoteur et investigateur. Pouvez-vous m’expliquer cela s’il vous plaît?

Actuellement, il y a deux types de contrats qui se font. Le contrat direct, c’est à dire le contrat en direct avec l’investigateur. C’est un contrat où l’investigateur est libéral. Et il y a également les contrats à convention unique. Maintenant, il n’y a plus que 2 types de contrats et les contrats associations ne sont plus autorisés. En tout cas, ils sont autorisés mais c’est des contrats de prestation avec une association. Ce ne sont pas des contrats qui sont faits entre l’investigateur, le promoteur et l’association. Donc voilà, si tu veux plus d’informations sur la convention unique, n’hésite pas à lire cet article et sinon pour le contrat en direct c’est un simple contrat entre 2 entreprises privées, c’est-à-dire l’entreprise de l’investigateur qui est libérale et le sponsor.

  Laetitia,

J’aimerais savoir quelles sont les démarches pour être un freelance? Combien d’années d’expérience il faut pour être freelance? Et comment trouver des contrats? Ensuite comment concilier famille et vie professionnelle? et qu’en est il du montant des contrats. À quel revenu on peut s’attendre?

Pour être un freelance, on peut le faire soit en portage salarial soit en entreprise individuelle, soit en société. Moi je privilégie, je vous recommande plutôt le portage salarial pour débuter. Donc, vous êtes salarié dans une société de portage et c’est vous qui cherchez vos propres clients mais vous êtes salarié et donc vous avez comme un statut de commercial et de technique. Cela permet de débuter sereinement votre carrière de freelance. Ensuite en terme d’expérience, il faut commencer à partir de 4 ans d’expérience au sein de CRO plutôt ou de laboratoire pharmaceutique. Le mieux c’est d’avoir fait différents types de tâches. Par exemple, des tâches de monitoring, également des missions de TEC et des soumissions règlementaires. Cela permet de diversifier les missions que l’on recherche et de pouvoir trouver plus facilement des missions.

Pour trouver des contrats, il faut utiliser Linkedin, les connaissances qu’on a eu par le passé dans les différentes entreprises dans lesquelles on a travaillé. Il faut également contacter des cabinets de recrutement. Il y a beaucoup de cabinet anglais qui recherchent des freelances donc les contacter et se faire connaître et être présent sur internet. En tant que freelance, c’est plus facile de concilier vie familiale et vie professionnelle, puisque c’est vous qui choisissez le nombre d’heures où vous allez travailler, combien de projet vous allez vous allouer. Si vous voulez ou pas être à 100% de votre temps. Donc c’est beaucoup plus facile, après chacun voit comment il peut faire. En tout cas ça permet de mieux concilier vie professionnelle et familiale. Pour que l’activité soit rentable, il faut être à la recherche régulièrement et en n’étant pas trop bas en terme de taux horaire par rapport à la concurrence.

Donc, j’ai fait un article sur les ARC freelances, tous les tarifs et les taux horaires sont indiqués alors n’hésite pas à lire cet article tu en sauras plus sur le métier de freelance. Pour les prestations, on peut offrir des prestations de monitoring, de TEC, de soumission réglementaire, des prestations de chef de projet. Et pour les montants des contrats, c’est vraiment variable donc c’est un peu difficile de te le dire ici. Tu peux t’attendre à multiplier ton salaire par deux ou par 1,5 mais il faut savoir que ça permettra surtout en période de vache maigre de pouvoir avoir de l’argent de côté pour pouvoir attendre le prochain contrat. Donc il faut être en recherche permanente et avoir un côté commercial fort pour être freelance.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi  {:fr}Tout savoir sur l'origine de l'acronyme de l' ALCOA{:}{:en}The ALCOA, ALCO ... WHAT?{:}

Jalila,

Je suis médecin généraliste avec un diplôme étranger et je voudrais savoir si ayant fait un stage en France en service hématologie et en recherche clinique et sans diplôme français, est-ce que je peux devenir ARC?

Oui tout à fait tu peux devenir ARC, parce que tu as une expérience en recherche clinique. Tu as une expérience en hématologie et peu importe si tu as un diplôme français ou étranger. Je dirais même que tu pourrais tenter d’être medical monitor donc c’est le médecin qui est expert du produit, du protocole et qui forme les ARC sur la pathologie du protocole et qui répond aux questions des investigateurs sur le protocole et la molécule. Donc je pense que ça peut être une piste pour toi. Tu peux bien sur être ARC et tu peux essayer également de voir pour le metier de medical monitor, il y a des postes de ce type dans les laboratoires pharmaceutiques ainsi que dans les CRO.

Nathalie,

Salut Vanessa, je t’avais récemment envoyé un message via le site blog et je n’ai pas reçu de réponse. Y a-t-il une adresse mail auquel nous pouvons de contacter quand nous avons des questions relatives à la recherche clinique?

Je suis pharmacienne diplômée d’Afrique, je suis intéressée par la recherche clinique, je réside actuellement aux Etats-Unis et je suis bilingue. Je voudrais m’installer en France pour un master en recherche clinique mais je pense aussi la formation Sup Santé. Par rapport à mes études antérieures que me conseilles-tu un master en recherche clinique ou la formation Sup Santé?

En fait pour me contacter, il faut écrire dans les commentaires du blog si vous avez une question car j’ai pas mal d’activités. Je suis Gérante de mon entreprise, également ARC, chef de projet et parfois TEC. Donc, avec la quantité d’activité que j’ai c’est un peu difficile pour moi de répondre à toutes les questions de tous les internautes. Mais par contre, je réponds aux commentaires  comme cela tout le monde peut avoir accès à toutes les réponses.

Concernant la formation, je te recommanderais la formation Sup Santé, tu pourras aller travailler au bout de quelques mois. Tu as déjà un diplôme de pharmacien ce qui est un plus pour toi et pour ton évolution dans les laboratoires pharmaceutiques. Donc, Chef de projet sera plus facile pour toi. Le master ça dure quand même une année, tout dépend de ton envie , est-ce que tu as envie de travailler rapidement? ou alors est-ce que tu voudrais avoir un diplôme supplémentaire? Ton diplôme de pharmacien est largement suffisant à mon avis.

C’était donc le question-réponse de Noël, c’est terminé. J’essaierais de faire d’autres questions-réponses comme cela en vidéo. Je vous remercie d’avoir regardé cette vidéo, n’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne, à partager la vidéo si ça peut servir quelqu’un et merci beaucoup et à très bientôt.


Vous avez besoin d’une prestation en recherche clinique ? contactez PHARMASPECIFIC en vous rendant sur notre site en cliquant ici : https://pharmaspecific.com/devis/

Si tu as des questions sur le métier d’attaché de recherche clinique ou sur une carrière dans la recherche clinique, tu peux la mettre dans les commentaires ci-dessous. Nous te répondrons dans les plus brefs délais. 

Si tu veux être coaché, si tu veux une réponse personnalisée à tes questions ou être en contact avec d’autres professionnels de la recherche clinique, tu peux te rendre sur https://pharmaspecific-training.com/

{:}{:en}

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi  Le consentement des mineurs en recherche clinique

In this last video of the Christmas Q&A series, I will answer questions from Ines, Laetitia, Jalila and Nathalie.

Inès,

Hello, I have a great confusion related to the various financial agreements between the promoter and investigator. Could you explain that to me, please?

Currently, there are two types of contracts. The direct contract, i.e. the contract directly with the investigator. It is a contract where the investigator is a liberal. And there are also single convention contracts. Now there are only 2 types of contracts and the association contracts are no longer allowed. In any case, they are authorized but these are contracts of performance with an association. These are not contracts between the investigator, the promoter and the association. So, if you want more information on the single convention, do not hesitate to read this article and otherwise for the direct contract it is a simple contract between 2 private companies, i.e. company of the investigator who is liberal and the promoter.

Laetitia,

I would like to know what steps to be a freelancer? How many years of experience do you need to be a freelancer? And how to find contracts? How can we reconcile family and professional life? And what is the amount of the contracts. What income can be expected?

To be a freelancer, one can do it either in wage portage, in individual company or in company. I prefer, I recommend you the wage portage to start. So you are an employee in an umbrella company and it is you who are looking for your own customers but you are salaried and therefore you have as a status of commercial and technical. This makes it easy to start your freelance career. Then in terms of experience, you must start from 4 years of experience rather in CRO or pharmaceutical laboratory. The best thing is to have done different types of tasks. For example, monitoring tasks, also CSC missions and regulatory submissions. This makes it possible to diversify the missions that are sought and to be able to find missions more easily.

To find contracts, you have to use LinkedIn, the contacts we had in the past in the various companies in which we worked. You should also contact recruitment agencies. There are many English consultants who are looking for freelancers so contact them and make yourself known and be present on the internet. As a freelancer, it is easier to reconcile work and family life, since it is you who choose the number of hours you will work, how many projects you will allocate to yourself. Whether you want or not to be at 100% of your time. So it’s a lot easier, then everyone sees how he can do it. In any case it makes it possible to better reconcile professional and family life. In order for the activity to be profitable, it is necessary to be on a regular basis and not too low in terms of hourly rates compared to the competition.

So I made an article about freelancers CRA, all rates and hourly rates are indicated, so read on this article you will know more about the freelance profession. For services, they can offer monitoring, CSC, regulatory submission, project manager services. And for contract amounts, it’s really variable so it’s a bit difficult to tell you here. You can expect to multiply your salary by two or 1.5 but you should know that it will allow especially in lean times to have money aside while waiting for the next contract. So you have to be in constant search and have a strong commercial side to be freelancer.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi  {:fr}Négocier son salaire d'ARC ou CDP : les points à retenir!{:}{:en}You are CRA and / or PM, how to get a pay raise?{:}

Jalila,

I am a general practitioner with a foreign degree and I would like to know if having done an internship in France in hematology and clinical research and without a French diploma, can I become a CRA?

Yes, you can become CRA, because you have experience in clinical research. You have experience in hematology and no matter if you have a French or foreign degree. I would even say that you could try to be medical monitor so it is the doctor who is expert of the product, the protocol and who trains the CRAs on the pathology of the protocol and who answers the questions of the investigators on the protocol and the molecule. So I think it can be a track for you. You can of course be CRA and you can also try to see for the profession of medical monitor, there are positions of this type in the pharmaceutical laboratories as well as in the CRO.

Nathalie,

Hi Vanessa, I recently sent you a message via site the blog site and I have not received any response. Is there an e-mail address that we can contact when we have questions about clinical research?

I am a Pharmacist graduated from Africa, I am interested in clinical research, I currently reside in the United States and I am bilingual. I would like to settle in France for a master’s degree in clinical research but I also think the Sup Health training. Compared to my previous studies, do you advise me a master’s degree in clinical research or the Sup Health training?

In fact to contact me, you have to write in the comments of the blog if you have a question because I have quite a lot of activities. I am manager of my company, also CRA, project manager and sometimes CSC. So with the amount of activity I have it’s a bit difficult for me to answer all the questions from all internet users. But on the other hand, I reply to comments like that everybody can have access to all the answers.

Concerning the training, I would recommend you the Sup Health training, you will be able to go to work after a few months. You already have a pharmacist degree which is a plus for you and for your evolution in pharmaceutical laboratories. So Project Manager will be easier for you. The master it lasts anyway a year, it all depends on your desire, do you want to work quickly? Or would you like to have an additional degree? Your pharmacist degree is more than enough in my opinion.

So it was the Christmas question-answer, it’s over. I would try to do other questions and answers like this on video. Thank you for watching this video, do not hesitate to subscribe to our channel, share the video if it can serve someone and thank you very much and see you soon.

 {:}

Si tu as aimé cet article, je te remercie de « liker » ou de partager avec tes collègues et amis Attaché de Recherche Clinique :)

Laisser un commentaire